Aminata Mimi Touré et son nouveau gouvernement – interprétations

Aminata Mimi Touré Premier Ministre
mimitoure_pmL’Apr s’adjuge 17 postes ministériels

En plus du poste de Premier ministre, l’Alliance pour la république (Apr) a raflé la mise dans le gouvernement conduit par Aminata Touré. Augustin Tine, premier sur le rang protocolaire, continue d’occuper le poste de ministre des Forces Armées, Abdoulaye Daouda Diallo, hérite du ministre de l’Intérieur (le plus instable depuis l’accession de Macky Sall à la magistrature suprême avec 3 ministres en 17 mois).

Diène Farba Sarr devient ministre de la promotion des investissements et des partenariats, Mor Ngom, gère l’Environnement et du développement durable ; Thierno Alassane Sall est ministre des infrastructures terrestres transport et désenclavement ; Anta Sarr, ministre de la femme, de la famille et de l’enfant et Abdoulaye Baldé, ministre du plan.

Benoit Sambou continue de s’occuper de la jeunesse, de l’Emploi et de la Promotion des valeurs civiques ; Abdou Aziz Mbaye reste ministre de la Culture et du Patrimoine ; Marie T. Niane, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Aly NGouille Ndiaye, ministre de l’Industrie et des Mines.

Abdoulatif Coulibaly qui a rejoint l’Apr, est toujours ministre de la Promotion de bonne gouvernance et chargé des relations avec les institutions, porte parole du gouvernement ; Maïmouna Ndoye Seck devient ministre de l’Energie ; Me Oumar Youm, un des cadres de l’Apr, est ministre de l’aménagement du territoire et collectivités locales ; Mbagnick Ndiaye gère le ministère des Sports et de la Vie associative ; Mamadou Talla est ministre de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat et Khadim Diop, ministre de l’Aménagement et de la restructuration des zones inondées.

Mimi Touré s’entoure de 5 femmes: Sur les 32 ministres qui composent le gouvernement, Aminata Touré a choisi 5 femmes.

Il s’agit d’Eva Marie Cole Seck, ministre de la Santé et de l’Action sociale, d’Aminata Mbengue Ndiaye, ministre de l’Elevage et de la Production animale, de Khoudia Mbaye, ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, de Maïmouna Ndoye Seck, ministre de l’Energie et Anta Sarr, ministre de la femme, de la famille et de l’enfant.

Ne voulant pas se lancer dans des querelles féministes, ou même essayer de respecter la parité, Mimi Touré a choisi ces cinq femmes qui peuvent valablement rivaliser avec les hommes du gouvernement. Elle veut une efficacité et surtout une rapidité dans l’exécution des directives présidentielles.

10 postes réservés aux alliés: Macky Sall a quand même pris le soin de servir les alliés, même s’il a mis fin aux quotas dont ils disposaient.

Les membres de la coalition Bennoo Siggil Senegaal (Bss), comme le Parti socialiste (Ps), la Ligue démocratique (Ld), le Parti de l’indépendance et du travail (Pit), l’Alliance des forces de progrès (Afp), le Front pour le socialisme et la démocratie /Benno Jubël (Fsd/Bj) et Rewmi ont été servis.

En effet, EL Ali Aïdar (Ps) est nommé ministre de la pêche et des Affaires maritimes, Cheikh Abiboulaye Dièye (Fsd/Bj) gère le ministère de la Communication et de l’Economie numérique, Serigne Mbaye Thiam (Ps) continue d’occuper le ministère de l’Education nationale, Alioune Sarr (Afp) reste ministre du Commerce, de entrepreneuriat et du secteur informel, Aminata Mbengue Ndiaye (Ps), a désormais en charge, outre l’Elevage, la Production animale, Khoudia Mbaye (Pit) est toujours ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Mansour Sy (Pit) a en charge la fonction publique, le travail, le Dialogue social et les Organisations professionnelles, Pape Diouf et Oumar Guèye de Rewmi sont respectivement ministre de l’Hydraulique et l’Assainissement ainsi que celui du Tourisme et du Transport aérien.

Les 7 nouvelles têtes du gouvernement: Sept personnes font leur entrée dans le gouvernement d’Aminata Touré.

Il s’agit du directeur général des douanes, Mouhamadou Makhtar Cissé qui a hérité du portefeuille du Budget, du Directeur général des Impôts et Domaines, Amadou Bâ qui remplace amadou Kane au poste de ministre de l’Economie et des Finances, de l’avocat Me Sidiki Kaba qui prend la place de Mimi Touré dans le département de la Justice, de Papa Abdoulaye Seck qui gère désormais l’Agriculture, de l’avocat Me Oumar Youm chargé de l’Aménagement du territorial et de la Décentralisation, de Maimouna Ndoye Seck en charge de l’Energie de Anta Sarr , ministre de la Famille, de Diène Farba Sarr ancien Dg de l’Apix qui a gérer la Promotion des investissements et de Mor Ngom qui hérite du portefeuille de l’Environnement et du Développement durable.

Mor Ngom revient dans le gouvernement puisqu’il était ministre de l’Equipement et des Transports dans le premier gouvernement d’Abdoul Mbaye avant de céder splace de Thierno Alassane Sall pour devenir le Directeur de cabinet du président de la République.

Source Nettali.net

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*