Ams : Comment Aliou Sall a contraint le Ps, le Pds et à l’Afp à voter pour lui

Abdoulaye Balde et Aliou SallC’est un consensus au forceps. Aliou Sall a été élu à la tête de l’Association des maires du Sénégal avec 463 voix contre 512 votants. Direct Info indique que la tâche lui a été facilitée principalement par le Parti Socialiste (Ps), le Parti démocratique sénégalais (Pds) et l’Alliance des forces de progrès (Afp), qui ont contraint leurs candidats à se retirer pour des postes. 
Les termes de ce consensus c’est qu’en retour les formations politiques bénéficient de postes importants au sein de l’association. C’est ainsi que Aliou Sall s’est retrouvé face à Talla Sylla, maire de Thiès, Samba Bathily Diallo, Ouakam et El Hadji Amar Lô, Sagatta Guet et que sa candidature est passée comme lettre à la poste. 
Aussitôt élu, il a demandé à son prédécesseur, Abdoulaye Baldé et Khalifa Sall, de devenir présidents honoraires de l’association. Abdoulaye Diouf Sarr de l’Apr et Alioune Ndoye du Ps tiennent le poste de vice-président de l’association. Le poste de secrétaire général est revenu à Mbaye Dione de l’Afp et celui de trésorier à Abdoulaye Diop, Pds.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*