ANNONCE – Pour un consensus sur l’Acte 3 de la décentralisation : Le Président Sall va rencontrer l’opposition

Macky SallLe chef de l’Etat va rencontrer les forces politiques de l’opposition et du pouvoir pour avoir un consensus autour de la réforme de l’Acte 3 de la décentralisation. Le choix de Macky Sall sur Taïba Ndiaye, fief de Alé Lô, pour lancer la bourse de sécurité sociale ne semble pas gratuit au vu de l’ambiance politique qui y a régné, hier ?

Le président du Conseil rural de Taïba Ndiaye va-t-il rééditer le coup des Législatives de 2001 en rejoignant l’Alliance pour la République à la veille des Locales de 2014 ?

Sa réforme sur l’Acte 3 de la décentralisation n’a pas encore enregistré l’adhésion qu’il espérait et Macky Sall semble en être conscient. Hier encore le président de la République a profité de la cérémonie de lancement des bourses de sécurité sociale pour annoncer une rencontre avec les forces politiques de toutes les obédiences. «J’entends recevoir très prochainement les forces politiques de la majorité comme de l’opposition pour expliquer davantage ce projet qui va au-delà du caractère partisan.

Il s’agit du développement local de notre pays et, sur ce point, je pense qu’on doit avoir un consensus national pour que les textes qui doivent être pris le soient dans les délais, afin que le pays continue sa marche pour plus de démocratie», a souhaité le chef de l’Etat.

Dans la même foulée, il rassure que la réforme n’est pas sous tendue par des intérêts politiques. A preuve, réaffirme-t-il, «je tiens à ce que les élections locales se tiennent dans le premier semestre de 2014». Après quoi, la deuxième phase de l’acte 3 de la décentralisation sera poursuivie.

Taïba Ndiaye, comme Alé Lô ?

Nombreux sont les localités dans le département de Tivaouane qui auraient pu accueillir la cérémonie de lancement de la bourse de sécurité familiale si on juge la pauvreté comme premier critère. Mais le président de la République a «personnellement» porté son choix sur Taïba Ndiaye. Une localité dont lui-même a reconnu qu’elle est devenue «urbaine aujourd’hui». Avec ses bâtisses flambant neuves qui s’étirent vers le haut, ses routes goudronnées et une population qui, a priori, n’affichent pas de signes alarmants de pauvreté, Taïba Ndiaye est plutôt une zone en développement.

Alors pourrait-on se demander, si le choix du fief de Alé Lô n’a pas d’autres desseins. En tout cas, le président du Conseil rural a eu le temps de montrer à Macky Sall son poids politique. En effet, le président des élus locaux du Sénégal n’a pas manqué de saisir cette occasion pour faire une démonstration de force qui, dirait-on, a bien réussi.

L’assistance n’a pas tari d’éloges à l’endroit de leur président. Dans les chansons concoctées à son honneur, les qualificatifs ne manquent pas pour louer les bonnes œuvres de Alé Lo, histoire d’aiguiser les appétits du Président Sall pour d’éventuelles alliances ?

Qui sait.

dsene@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*