Après la plainte à la CREI des jeunes marabouts : Marième Faye Sall s’en remet au Juge Suprême

Marième Faye Sall

La Fondation Servir le Sénégal a signé hier et de façon officielle, le protocole d’accord de partenariat avec la Fondation du Groupe Bmce Banque, pour la mise en œuvre du projet Rama, qui a pour objectif de construire un daara moderne à Diamniadio. Une occasion pour la Première dame de sortir de sa réserve, à propos de l’argent dont on dit que sa Fondation a encaissé des Marocains, pour des raisons d’affaires.

Marième Faye Sall sort de son silence, par rapport aux fameux 650 millions de francs, dont on dit que la Bmce lui a accordé contre une promesse d’épanouissement d’investisseurs marocains au Sé­négal. L’épouse du chef de l’Etat prend la parole et donne sa version sur cette affaire qui a défrayé la chronique, surtout quand de supposés marabouts ont annoncé une plainte contre la Première dame, pour «enrichissement illicite».

Elle n’a pas raté l’occasion de se prononcer sur la question devant la presse, venue justement assister à la cérémonie officielle de signature d’un accord de partenariat entre la Fondation Servir le Sénégal et la Fondation de ladite banque marocaine.

«C’est de la médisance. Ces gens, qui véhiculaient cette fausse information, n’avaient qu’un seul objectif et c’était de me mettre en mal avec l’opinion nationale. Des gens ont voulu volontairement porter atteinte à ma dignité en racontant des contrevérités. Mais je m’en remets à Dieu et je laisse tout entre Ses Mains. Il est plus fort que ces gens.

En tout cas, je remercie du fond du cœur la Fondation de la Bmce, parce qu’elle aurait pu s’abstenir de ne plus revenir au Sénégal, après cette désinformation organisée autour de son partenariat avec la Fon­dation Servir le Sénégal. Si j’étais à la place du couple ­Ben­geloun, je ne reviendrais pas. Dans cette affaire, il n’y a que le Sénégal qui y gagne et non moi intuitu personae encore moins mes proches.

Il faut savoir également que c’est la fondation elle-même qui a fait les démarches à travers l’ambassade de la République du Sénégal à Rabat, pour nous ap­puyer dans nos actions sociales. A aucun moment, nous n’avons démarché qui que ce soit», a-t-elle déclaré en Français puis en wolof.

L’administrateur de la Fon­dation Servir le Sénégal à ses côtés, n’a pas non plus pu se retenir pour «lever des équivoques», relatives à cette affaire. Alioune Fall ex­plique : «Au moment où nous parlons, nous ne sommes pas encore dans la mise en œuvre du projet Rama, parce qu’on vient de signer le protocole (lire ailleurs). Donc, la Fondation Bmce banque n’a pas remis un franc à la Fondation Servir le Sénégal jusque-là. Il y a un mois ou deux, des gens parlaient d’argent pas-ci, par- là, je vous dis tout de suite, qu’on n’a reçu aucun franc, parce que la base juridique qui devrait favoriser le décaissement vient d’être réalisée. On vient de signer le protocole, qui doit maintenant permettre à la Fondation Bmce banque de passer à la mise en œuvre. Le protocole précise que l’argent ne doit même pas être versé à la fondation mais à une de leurs filiales, c’est-à-dire à la Boa dans un compte spécifique avec double signature. Une signature d’un agent de la Fondation Servir le Sénégal et un agent de la Boa sur la base de l’état d’avancement des travaux du projet Rama.»

Ces réactions font suite à la signature du protocole d’accord pour la mise en œuvre du projet Rama, qui a pour objectif de construire un daara ultramoderne dans la nouvelle cité de Diam­niadio. Une école coranique où on prévoit une mosquée, une infirmerie, un amphithéâtre, une aire de jeu entre autres structures. L’idée, selon Alioune Fall, c’est d’allier la spiritualité et la formation professionnelle.
Leïla Bengeloun, présidente de la Fondation du Groupe Bmce Ban­que, accompagnée de son époux Ousmane Bengeloun Pdg du Grou­pe éponyme et une petite délégation, a salué l’initiative en insistant sur le fait qu’on doit offrir une alternative aux familles dont les revenus sont très modestes.

Écrit par Aly FALL

alyfall@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*