Après l’affaire Habré, Me El Hadj Diouf accusé dans l’affaire « Malika »…C’est grave !

el-hadj-diouf-avocat-1Après avoir été accusé de trahison envers son client Hissène Habré en allant rencontrer le président du Tchad, l’avocat Me El Hadj Diouf est accusé d’escroquerie par les habitants de Malika.
Le collectif de défense des habitants de Malika Sur Mer, impactés par le tracé de la Vdn, 3e section, représenté par Mme Fatou Ndiaye et M. Cheikh Sow, a déposé une plainte contre Me El Hadji Diouf. Le collectif réclame le remboursement des 600.000 Fcfa versés à l’avocat (en 2 tranches de 300.000 Fcfa les 24 et 25 juillet 2014), pour défendre leur dossier. Avocat qui, selon les plaignants, n’a posé aucun acte dans la procédure, les obligeant à commettre un autre conseil. Les plaignants reprochent à Me El Hadji Diouf de n’avoir pas déposé de «plainte auprès du maire de Malika», de n’avoir pas formulé de «demande de paiement auprès de l’Ageroute», de n’avoir même pas ouvert un dossier sur leur affaire.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*