Après l'appel du président Macky SALL : Les concertations sur l'Acte 3 de la décentralisation débutent aujourd'hui

Comité de pilotage de l’Acte 3 de la Décentralisation

Hier, le président de la République a reçu les conclusions du Comité de pilotage de l’Acte 3 de la Décentralisation des mains du ministre conseiller Madior Fall. A partir d’aujourd’hui, au Palais de la République, le chef de l’Etat démarre les concertations après l’appel qu’il avait adressé, le jour de la Tabaski, aux acteurs politiques et à la société civile.

« Dans le cadre des concertations sur l’acte 3 de la décentralisation, le président de la République invite les acteurs politiques et la société civile à prendre part aux rencontres prévues dans la Salle des banquets de la Présidence de la République », lit-on dans un communiqué signé par le ministre de l’Intérieur.

Ainsi le calendrier de ces concertations va se dérouler comme suit : aujourd’hui à 10 heures, les partis de la majorité présidentielle seront reçus les premiers. Ce sera ensuite autour des élus locaux, deux heures plus tard (12 heures précises). Dans l’après-midi, ce sera le tour des partis de l’opposition parlementaire, avant que les partis membres de l’Assemblée nationale non inscrits et les autres formations non représentées à l’hémicycle ne soient invités.

Demain, ce sera autour de la société civile de passer à la Salle des Banquets du Palais présidentiel, toujours dans le cadre de ces concertations.

Cette invitation du président de la République entre donc en droite ligne de cet appel qu’il avait fait le jour de la Tabaski après la prière à la grande mosquée de Dakar. Il avait émis le souhait d’organiser des « consultations élargies » sur l’Acte III de la décentralisation pour que « cette question essentielle qui touche la réorganisation administrative, la décentralisation, les collectivités locales, le développement des terroirs » soit une réussite.

Présentant hier, les conclusions du rapport en présence des autres membres du Comité de pilotage, Pr. Fall a salué l’esprit d’ouverture et la démarche inclusive qui ont prévalu pendant toute la durée des travaux. Les représentants de la société civile, des élus locaux, du patronat et des universités ont tous salué l’esprit d’ouverture du président de la République et soutenu les mesures préconisées, allant dans le sens de la communalisation universelle et l’érection du département en collectivité locale, pour ce qui concerne la première phase. Dans son intervention, le chef de l’Etat a rappelé sa volonté d’améliorer la gouvernance locale et son intention de réduire le gap qui existe entre les zones rurales et celles urbaines, en initiant une réforme faite par des sénégalais et pour les Sénégalais.

   El. H. A. THIAM et M. NDONG

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*