Après les accusations de viol, Cristiano Ronaldo sort de sa réserve

Cristiano Ronaldo menace d’intenter un procès contre le magazine allemand Der Spiegel qui a publié le témoignage d’une femme qui l’accuse de viol.
Le magazine révèle également que Ronaldo a acheté le silence de sa victime contre 375 000 dollars. Il précise en outre que l’avocat de la plaignante veut désormais faire examiner la validité de l’accord financier passé en 2010.
Publicité

Kathryn Mayorga, une américaine de 34 ans, s’est exprimée pour la première fois après cet incident qui selon elle a eu lieu dans un hôtel de Las Vegas en 2009. Des accusations rejetées par le footballeur, qui évoque pour sa part une relation consentie.
Les avocats de Cristiano Ronaldo ont déclaré vendredi qu’ils poursuivraient le magazine allemand pour la publication de ces accusations.

La déclaration a été envoyée à Reuters par l’agent de Ronaldo, Gestifute, en réponse à une demande de commentaires sur l’histoire de Der Spiegel. Gestifute n’a répondu à aucune question spécifique sur le contenu du rapport de Der Spiegel.
Son avocat, Christian Schertz a déclaré qu’il demanderait à Der Spiegel une indemnité pour « dommages moraux. »
Le rédacteur en chef adjoint du magazine, Alfred Weinzierl, a déclaré à Reuters que Der Spiegel avait à plusieurs reprises écrit à la direction de Ronaldo et à ses avocats avant de publier son rapport.
« Nous avons envoyé des questions écrites auxquelles il n’y a jamais eu de réponses. »

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*