Après sa bourde, la tête de Moustapha Fall Ché réclamée

Moussa Cisse dans Actualité
Après sa bourde, la tête de Moustapha Fall Ché réclamée

La colère gronde chez les travailleurs de la Sn Hlm. Outréspar des propos tenus par le Président du conseil d’administration, Moustapha Fall Che, sur une chaîne de télévision de la place, ils réclament désormais son départ.
A Sn Hlm, c’est un véritable dialogue de sourds qui s’est installé entre la direction et les travailleurs. Ces derniers sont en colère depuis qu’ils ont appris que la direction générale a mobilisé une enveloppe de plus de 45 millions pour acheter un nouveau véhicule à Moustapha Fall Che, le président du Conseil d’administration. Mais c’est surtout les propos tenus par Fall Che sur un plateau de télévision de la place qui ont mis les travailleurs dans tous leurs états. Se sentent visés par les attaques du Pca de la Sn Hlm, les travailleurs réclament désormais son départ.

«Le président du Conseil d’administration s’est réveillé un bon matin pour attaquer le personnel», fustige Ibrahima Faye qui parlait au nom des travailleurs au cours d’une rencontre, ce vendredi, avec la presse. Il dénonce d’ailleurs des «contrevérités véhiculées» par le Pca. Et d’expliquer : «Le véhicule qu’on lui a acheté coûte plus de 45 millions. Aujourd’hui, nous allons payer ce véhicule pendant quatre ans pour 60 millions. Ce qui fera un million par mois.» Ibrahima Faye révèle que l’année dernière, la Sn Hlm avait acheté des véhicules pick-up à 15 millions de francs. «Depuis 2011, on n’a pas renouvelé les véhicules des directeurs. Raison pour laquelle nous n’allons pas accepter qu’on renouvelle le véhicule du Pca qui date d’à peine 5 ans», soutient-il. A l’en croire, le premier véhicule que Fall Che a trouvé à la Sn Hlm a été amorti et lui a été vendu. «Alors que, dit-il, un administrateur n’a pas le droit d’acheter un véhicule de l’entreprise.»

Les travailleurs de la Sn Hlm dénoncent un laxisme du Conseil d’administration et se disent prêts à sortir dans la rue. «Nous réclamons le départ du Pca et nous le déclarons désormais persona non grata à la Sn Hlm», a laissé entendre Ibrahima Faye.

Répondant à ses détracteurs, Moustapha Fall Che a déclaré sur la 7Tv n’avoir aucun problème de véhicule. «Je suis né petit bourgeois», a-t-il déclaré avant de s’en prendre aux travailleurs de la Sn Hlm.

In the Spotlight

Voici la chronique du 19 juin 2019

by bishba in CONTRIBUTION 0

Related Posts:DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Direct - Emmanuel Macron : «Je mettrai tout mon soin…17 novembre 1986 : La joute verbale [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*