APRES SON DECES AU MALI: La dépouille de Kukoi Samba Sanyang va être rapatriée au Sénégal

Kukoi Samba SanyangKukoi Samba Sanyang est décédé la semaine dernière au Mali. La dépouille de l’ancien dissident politique gambien devrait revenir dans les prochains jours au Sénégal d’où il avait été expulsé.

Décédé mardi dernier au Mali, Kukoi Samba Sanyang sera inhumé au Sénégal. Selon Seydi Gassama d’Amnesty international qui donne l’information, le président du Comité sénégalais des droits de l’Homme (Csdh) Alioune Tine et la ministre conseillère Amsatou Sow Sidibé ont pesé de tout leur poids pour obtenir des autorités sénégalaises le rapatriement du corps.

En outre, l’État va appuyer la procédure. Le président d’Amnesty section sénégalaise de dire : ’’Nous sommes heureux de constater que les autorités sénégalaises ont pris la mesure de l’importance que revêt l’inhumation de Kukoi pour ses parents’’.

D’ailleurs, la famille du défunt a invité à un oubli du passé et demande que l’on se consacre uniquement aux funérailles à venir.

Le président de la Ligue sénégalaise des droits de l’Homme (LSDH), Me Assane Dioma Ndiaye, a pour sa part fait état de ses attentes. ’’Notre unique préoccupation, dit-il, c’est qu’il ait une sépulture digne, surtout que ses enfants et son épouse vivent ici au Sénégal’’.

Kukoi Samba Sanyang a été le cerveau du coup d’État avorté du 31 juillet 1981 contre le régime du président Dawda Jawara de la Gambie. Plusieurs Gambiens ont été tués, entre le 31 juillet et le 6 août 1981, lorsqu’un groupe d’officiers d’active mené par Kukoi Samba Sanyang avait tenté de renverser le gouvernement gambien du président Daouda Jawara.

Kukoi Samba Sanyang a également été mêlé à l’attaque menée en 1996 contre la caserne militaire de Farafegny par un groupe de dissidents qui ont été arrêtés, accusés de trahison et déclarés coupables. Kukoi avait été appréhendé le 17 avril dernier pour être entré ‘’clandestinement’’ au Sénégal.

Lors de son arrestation, l’homme détenait une carte nationale d’identité sénégalaise, déclarant avoir obtenu des papiers sénégalais du temps où l’ancien Président Abdoulaye Wade était encore au pouvoir. L’épouse et les deux enfants (lycéens) qu’il laisse vivent en banlieue dakaroise.

NETTALI.NET

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*