Arrêté avec une mallette de faux billets, une arme et des faux documents, Ousmane Thiam, alias » Ya Xouss Diall mouille l’ex Pm Souleymane Ndéné Ndiaye

souleymane ndéné ndiayeEn pur produit de la Police criminelle, le Commissaire Assane Sall du poste de police de Grand-Yoff, vient de porter un grand coup au crime organisé, nous apprend La Tribune. En effet, l’arrestation d’Ousmane Thiam, rendu célèbre par une chanson de Youssou Ndour, « Ya Xouss Diall », est sans doute le début d’une rocambolesque affaire qui va faire couler beaucoup d’encre et de salive.

L’homme d’affaires a été mis à la disposition de la Sûreté urbaine, plus outillée pour la poursuite de l’enquête dans cette affaire. Une affaire qui risque d’éclabousser bien des pontes de l’ancien et, même, de l’actuel régime.

M. Thiam, qui a été arrêté dans une auberge qu’il a louée, fait l’objet de nombreuses de plaintes entre Kaolack, sa ville natale, et Dakar, où il avait fini de se tisser un solide réseau d’alliances dans les arcanes du pouvoir. Arrêté à Nord-Foire, un arsenal composé d’un sac rempli de faux billets, en euros, dollars et CFA a été trouvé dans son domicile sis aux HLM 4.

Mais, aussi, un lot de bulletins de salaire du centre Peytavin, plusieurs centaines de passeports, des cartes d’identité vierges de sous-officiers de l’armée, des cartes professionnelles de la RTS et du ministère de la Santé, une arme de marque Ekol Tuna, une bouteille de mercure et de la poudre blanche, dont la police déterminera s’il s’agit de la coke ou pas.

L’arrestation de ce dandy tant chanté par les grands musiciens du Sénégal n’a été possible que grâce à la collaboration d’un informateur anonyme. Déjà, depuis un mois, il était dans le collimateur du Commissaire Sall qui n’attendait que le moment propice pour lui mettre le grappin dessus. Il est tombé, mardi, vers les coups de 20 heures, à la suite d’une filature de la police, à mettre fin à ses agissements, informe notre source.

L’homme n’agissait pas seul, selon les limiers. Ousmane Thiam, qui était toujours entre deux avions, est le cerveau d’un vaste réseau. « Ya Xouss Diall » reconnaît avoir soudoyé, pour des sommes comprises entre cinq cent milles (500 000) francs CFA et trois (3) millions, des agents de la RTS.

Il a également mentionné le nom de l’ancien Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye. Celui-ci devrait donc être entendu dans cette affaire. Face au Commissaire Sall, il a fini par craquer et déclaré que son arrestation va mettre beaucoup de personnalités dans le pétrin.

De toute façon, pour ce qui est du cas de l’ex Premier ministre, il a reconnu qu’il est son « ami d’enfance qui lui a toujours facilité ses contacts pour la délivrance de fausses autorisations de sortie du territoire, mais aussi de lettres de facilitation entre autres ».

Source xalima

In the Spotlight

Vidéo- Assane Diouf change de look et reprend du service.

by bishba in FAITS DIVERS 0

Related Posts:DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Les élections législatives peuvent-elles se tenir le…Direct – Emmanuel Macron : «Je mettrai tout…17 novembre 1986 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*