Assane Dioma MDIAYE, Sentinelle de la transparence dans l'enquete de la mort de Bassirou FAYE

Assane Dioma NDIAYEDans l affaire Bassirou FAYE certains s offusqueraient du fait que des commentaires et mêmes des contradictions aient été apportées au Procureur de la République . Je voudrais préciser au stade ou nous en sommes on ne peut pas encore parler de procédure judiciaire ouverte qui implique un certain nombre de règles opposables aussi bien aux parties qu’aux citoyens .           Le premier acte de poursuite commence par inculpation . Ni l’enquête préliminaire ni une mesure de garde a vue ne constituent des poursuites judiciaires . Précisément a ce stade si le Maitre des poursuites livre des informations qui ne semblent pas convaincre le plus grand nombre ou de nature a prejudicier aux intérêts de la victime il est normal qu’un débat s instaure afin    qu’éventuellement d autres pistes plus plausibles par exemple dans l affaire qui nous intéressé puissent être explorées . La justice n est compensatoire pour la victime que si elle juste .

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*