Assignation en référé : Barth et cie veulent empêcher la tenue du congrès du Ps

Le bras de fer se poursuit entre Ousmane Tanor Dieng et les exclus du Parti socialiste (Ps). Le contentieux opposant les deux parties a été plaidé, hier lundi, devant le tribunal des référés.

La procédure initiée par Barthélémy Dias et autres soutiens de Khalifa Sall accuse Tanor Dieng d’avoir violé les dispositions statuaires et réglementaires issues du congrès du 28 octobre 2007. Me El Mamadou Ndiaye avocat des requérants a demandé au juge d’empêcher le secrétaire général du parti de tenir le congrès du Ps prévu en juin prochain. « Me Moussa Bocar Thiam a reconnu qu’il y a une crise au sein du Ps et cette crise ne peut être réglée par les militants. Il revient au juge des référés d’intervenir et de prendre des mesures conservatoires », a plaidé l’avocat. Qui a demandé au juge de constater d’abord la violation des textes et, ensuite, de dire que toutes les décisions prises jusque là sont nulles et de les annuler. « Le juge doit empêcher Tanor Dieng d’organiser un congrès sur la base de textes illégaux », a demandé Me Ndiaye dénonçant une « volonté d’accaparement du parti par le Secrétaire général ». L’affaire a été mis en délibéré jusqu’au 26 février prochain, informe Les Echos.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*