Atteint depuis 30 ans par la maladie de Parkinson : Inquiétudes pour la santé de Mohamed Ali

L’ancien boxeur américain, Mohamed Ali

Atteint depuis 30 ans par la maladie de Parkinson, l’ancien boxeur américain, Mohamed Ali s’exprimerait désormais très difficilement, selon son frère.

Lors de l’avant-première à Holly­wood du film-documentaire «I am Ali», portrait intime du célèbre boxeur poids lourd, un homme s’est fait remarquer pour son absence : Mohamed Ali lui-même.

Âgé de 72 ans, l’enfant de Louisville (Ken­tuc­ky) n’a pu accompagner sa fa­mil­le, bien présente, elle, pour la première projection du film qui doit sortir dans les salles obscures à partir du 25 novembre, rapporte le Figaro.

Rahman Ali, le frère cadet de l’ancien champion du monde, s’est confié au Daily Mail. Et les nouvelles ne sont pas très bonnes. Mo­hamed Ali (de son nom de naissance Cassius Marcellus Clay Junior) serait de plus en plus gravement atteint par la maladie de Parkinson, diagnostiquée en 1984.

«Je n’ai pas pu parler à mon frère de ça (l’avant-première) parce qu’il est malade. Il ne parle pas très bien. Mais il est fier que nous soyons là pour lui.»

Ces dernières années, plusieurs rumeurs ont régulièrement fait état de la santé déclinante de l’homme qui a marqué l’histoire du noble art dans les années 1960 et 1970. En février 2013, son frère Rahman disait qu’il pourrait «succomber d’ici quelques jours» ; le reste du clan Ali, Mohamed en tête, avait vite démenti.

Début 2014, c’est l’un des fils de la légende, Mohamed Ali Junior, qui déclarait qu’il n’y avait «aucune chance» que son père passe l’année.
En attendant, celui qui s’est vu décerner le titre de sportif du XXe siècle devrait tout de même apprécier l’oeuvre de la cinéaste britannique Clare Lewins. «Il va l’adorer, je le sais. Il va pleurer, il va rigoler et il sera très fier», assure Maryum Ali, l’une de ses filles.

Ce n’est pas la première fois que le 7ème art s’intéresse au parcours du boxeur. En 1996, le film When We were Kings de Leon Gast avait obtenu l’Oscar du meilleur documentaire. Et en 2001, le réalisateur Michael Mann avait retracé une partie de sa vie dans Ali, avec Will Smith dans le rôle-titre. L’acteur avait été nommé à l’Oscar du meilleur acteur.

In the Spotlight

Revue de Presse (Wolof) Walf TV du Lundi 27 Mai 2019

by bishba in AUDIOS & REVUES DE PRESSE 0

Related Posts:Rappel À Dieu De Sidy Lamine NIASS : Retour Sur Une…DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…FRANCE-SENEGAL : La Recolonisation En Marche (DOSSIER)Les élections législatives peuvent-elles se tenir le…Donald J. Trump [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*