En direct – Prise d’otage en cours en Seine-et-Marne



Une prise d’otages serait en cours dans une entreprise de Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, à environ une demi-heure de route de la zone où les fugitifs sont recherchés depuis hier.

13h25 – Une fusillade a éclaté vers 13 heures porte de Vincennes à Paris. Un individu armé d’une kalachnikov a ouvert le feu. Une personne a été blessée.
Le tireur de Montrouge, qui a fait un mort et un blessé hier, suspecté.
13h20 – Des négociateurs ont “tenté d’établir un contact” avec les deux hommes retranchés avec un otage.

13h15 – Manuel Valls s’est rendu au siège de Libération, près de la place de la République à Paris, pour “soutenir les journalistes de Charlie Hebdo” ayant survécu à l’attentat et hébergés par le quotidien.
13h05 – Plusieurs établissements scolaires évacués sur la zone de Dammartin selon la (mairie
12h40 – Le ministère de la Santé a demandé aux hôpitaux franciliens et de Picardie de se tenir prêts à déclencher le “plan blanc”, alors que la prise d’otage se pousuit en Seine-et-Marne.
Le point à la mi-journée : Tireurs d’élite sur les toits, hélicoptères en vol stationnaire, salariés calfeutrés: la zone industrielle de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne) où les auteurs présumés de l’attaque contre Charlie Hebdo se sont retranchés est en état de siège.
Rues désertes, rideaux de fer des commerces abaissés, accès routiers coupés par les forces de l’ordre, Dammartin, petite commune de 8.000 habitants, est une ville morte plongée dans la brume.
Les frères Saïd et Chérif Kouachi, identifiés par les autorités comme les responsables de l’attaque contre Charlie Hebdo qui a fait douze morts mercredi, à des policiers à un barrage, se sont retranchés dans les locaux d’une imprimerie où ils retiennent un otage.
Sur son site internet, la mairie appelle les habitants à rester à leur domicile. Ceux qui pouvaient être évacués l’ont été. Les enfants sont confinés dans les écoles.

12h15 – INFO M6 – Fusillade à Montrouge : le suspect visait une chaîne de télévision

12h10 – Une place de la commune de La Tremblade, près de Royan (Charente), sera baptisée samedi “Je suis Charlie”.
“Cela permettra d’inscrire cette mémoire dans le temps, et chaque année nous aurons peut-être l’occasion de fleurir la place et rappeler ce qui s’est passé” explique le maire Jean-Pierre Tallieu (UDI).
12h05 – Marine Le Pen a estimé ce matin ne pas avoir obtenu satisfaction de François Hollande sur la “marche républicaine” de dimanche, jugeant qu’il n’avait pas acté une “levée claire de l’interdiction” faite selon elle au FN d’y participer.

11h40 – D’après iTélé, les frères Kouachi auraient déclaré aux négociateurs du GIGN “vouloir mourir en martyr”
11h35 – Le suspect de la fusillade de Montrouge, près de Paris, qui a coûté la vie jeudi à une policière municipale, a été identifié et deux personnes ont été interpellées.
Selon France 2, cet hommes et les frères Kouachi soupçonnés d’être les auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo et cernés par les forces de l’ordre en Seine-et-Marne “se connaissent”.
En savoir plus >>>
11h30 – Les écoles de la zone de la prise d’otage sont confinées
11h25 – RAID, GIGN : deux unites d’élite
Prises d’otages, forcenés retranchés, détournements d’avions… Depuis 40 ans, les hommes du GIGN (Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale) interviennent dans des situations extrêmes. Retour en images sur leurs principales interventions…

11h15 – Le président est arrivé à pied au ministère de l’Intérieur, situé à quelques dizaines de mères de l’Elsyée pour suivre l’opération en cours en Seine-et-Marne. “Les auteurs de ces actes ‘ndlr la tuerie de Charlie Hebdo) ne sont pas encore arrêtés” a-t-il déclaré. Et d’ajouter : “nous devons tout faire pour assurer la protection de nos concitoyens”.
“Rassurer la population, c’est lui dire qu’elle vit dans un état de droit, et avec la volonté d’être ensemble, de refuser les surenchères, les stigmatisations, les caricatures les plus désolantes, et de faire que tous nos concitoyens puissent être ensemble, dans la République”.
Le point à 11h10 – La traque des frères Kouachi s’est accélérée ce matin. Des individus correspondant au signalement des auteurs présumés de la tuerie de Charlie Hebdo sont actuellement retranchés dans les locaux d’une petite entreprise de Dammartin-en-Goële en Seine-et-Marne. Ils retiendraient au moins un otage.
acf23690-97e4-11e4-91a2-5b7cf9539efa_freresLe ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a confirmé qu’une “opération” était en cours, impliquant le GIGN. D’importants moyens sont déployés.
Quelques minutes plus tôt, un échange nourri de coups de feu avait eu lieu avec des policiers, qui avait repéré une Peugeot 206, volée à quelques kilomètres au nord, à Montagny-Sainte-Félicité (Oise), à une femme qui dit avoir reconnu les frères Kouachi.
Dammartin-en-Goële se situe à environ une demi-heure de route de la zone rurale où se concentraient depuis jeudi les recherches des forces d’élite, à quelque 80 km au nord-est de Paris, à cheval entre l’Aisne et l’Oise.

11h00 – Les quatre personnes qui ont été grièvement blessées mercredi lors de l’attaque contre Charle Hebdo sont encore en “situation d’urgence”, “mais leur vie n’est plus en danger” annonce Bernard Cazeneuve.
10h55 – François Hollande se rendra dans quelques minutes au ministère de l’Intérieur, afin de “faire le point sur les opérations en cours”.
10h54 – Selon France 2, les hélicoptères ont quitté la zone et des ambulances sont arrivées sur place.
10h50- Les frères Kouachi recherchés pour l’attentat contre Charlie Hebdo sont toujours retranchés, armés, dans les locaux d’une petite entreprise du nord-est de Paris où ils retiennent une personne en otage
10h30 – On en sait un peu plus sur l’entreprise dans laquelle sont retranchés les terroristes présumés. Il s’agit de Création Tendance Découverte (CTD), une société spécialisée dans l’impression et la publicité.
La zone d’activité, située au nord de la commune, à proximité immédiate de la route nationale 2, accueille principalement des entreprises de logistique.

10h20 – Le parquet dément les informations selon lesquelles la fusillade de ce matin, survenue avant la prise d’otage, aurait fait des victimes.
10h05 – L’opération qui se déroule actuellement en Seine-et-Marne pourrait durer. La phase de négociation vient tout juste de commencer.
Les deux frères Kouachi sont retranchés dans les locaux d’une entreprise, située dans une zone artisanale. Le GIGN est sur place. Les terroristes présumés retiennent au moins un otage.
10h00 – Selon Le Parisien, les coups de feu tirés ce matin en Seine-et-Marne, avant la prise d’otages, auraient fait des victimes. Aucune confirmation pour le moment.
09h55 – Selon iTélé, le GIGN est arrivé sur place et les négociations auraient commencé. Le journaliste confirme également le nombre d’un seul otage.
FRANCE-ATTACKS-MEDIA09h45 – L’opération se déroulerait dans la zone d’activité “Les Prés-Boucher” de Dammartin-en-Goële.

Un hélicopère de la gendarmerie sur zone
09h40 – Bernard Cazeneuve confirme l’opération en cours. “Elle mobilise l’ensemble des effectifs”.
Le GIGN se rend sur place.
09h38 – L’agence Reuters confirme que 5 hélicoptères survolent la zone.
09h37 – Après l’annonce de la fusillade et de la prise d’otage, François Hollande a écourté sa réunion à l’Elysée. Il a regagné son bureau.
09h35 – La prise d’otage aurait lieu dans une entreprise de travaux publics dans une zone artisanale. Il y aurait au moins un otage, un employé de l’entreprise.
2fdf1010-97da-11e4-bfdc-d9ed74a7779a_carte09h30 – Après la confirmation de la prise d’otage et de la fusillade, les habitants de Dammartin-en-Goële sont invités à rester confinés chez eux.

Dammartin-en-Goële
09h20 – Une prise d’otages serait en cours dans une entreprise de Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, à environ une demi-heure de route de la zone où les fugitifs sont recherchés depuis hier. Plusieurs hélicoptères survolent la zone.
09h15 – Selon RTL, une voiture aurait été volée ce matin, vers 08h40, dans l’Oise, par deux individus qui correspondraient aux signalement des frères Kouachi.
09h10 – Des coups de feu auraient été échangés ce matin à Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne.

Par Mathieu Faure | M6info

In the Spotlight

Concours général : Ces impairs qui grippent la machine

by bishba in Education 0

L’image du Concours général s’effrite davantage. Cette année, les épreuves de Maths puisées dans le Net ont poussé parents et candidats à demander la reprise de l’examen. Mais au-delà, ce manquement noté met à nu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*