BABACAR DIAGNE ÉGRATIGNE ENCORE BOUGANE GUÈYE DANY

elles sont nombreuses les chaines à ne pas disposer de convention et à ne pas respecter de cahier de charges.

Babacar Diagne s’exprimait ainsi lors d’un atelier régional à Saint-Louis pour la zone Nord, visant à outiller la presse nationale, en direction de la présidentielle de février 2019. Mais, en déplorant une certaine “anarchie totale” à laquelle il faut mettre un terme “dans le secteur de l’audiovisuel”, le président du CNRA n’a pas manqué, sans le nommer, de jeter une nouvelle pierre dans le jardin de Bougane Guèye Dany, PDG d’un groupe de presse et également candidat à la prochaine élection présidentielle.

« Dès fois, détaille l’ancien Directeur général de la RTS, il y a des cas sérieux où un patron de presse propriétaire d’une télévision, d’une radio, d’un journal, d’un site d’information, d’un panneau (sic), entre autres, est aussi un acteur engagé dans la présidentielle. Cela fait désordre. » Des propos qui visent nettement le propriétaire de D-Media, Bougane Guèye Dany, seul candidat à la présidentielle répondant à cette description de patron de presse et d’une régie publicitaire.

Toutefois, Babacar Diagne a ensuite éteint toute velléité de polémique en assurant qu’il n’y a pas de quoi craindre une éventuelle sanction. « Nous voulons dialoguer. Nous ne voulons pas qu’on nous pousse à la sanction » a-t-il tempéré. « L’élection présidentielle 2019 est très importante, donc il est bien de sensibiliser nos différents confrères sur les enjeux. vous a appelé à une vigilance qui doit être accrue tout le temps, surtout pendant la campagne. Nous allons vivre des élections extrêmement importantes » dira également l’ancien ambassadeur du Sénégal aux Etats-Unis, s’adressant aux confrères des régions de Saint-Louis, Louga et Matam, au Nord du Sénégal, où il présidait un atelier régional animé, entre autres, par des experts comme le journaliste Ibrahima Bakhoum ou le Directeur de Cabinet du Cnra, Matar Sall.

In the Spotlight

Un enseignant viole son élève mineur

by James Dillinger in FAITS DIVERS 0

Un Professeur de Sciences de la Vie et de la Terre (Svt) au Cem de Gniby (Kaffrine) est accusé de viol sur une élève mineure. Cette dernière, selon Libération, se plaignant de douleurs au ventre, [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*