Babacar GAYE : « Si Ça Continue Ainsi, On Risque D’avoir Pire Que Le 23 Juin »

Le PDS n’entend pas laisser Macky SALL organiser la prochaine présidentielle à sa guise.

Son porte-parole l’a réitéré, ce samedi, sur les ondes de Rewmi FM. Selon Babacar GAYE, le PDS et ses alliés sont prêts à en découdre avec le régime.

« On n’acceptera pas un hold-up électoral parce que nous allons nous préparer à partir de 2018 à lui faire comprendre que jamais nous n’accepterons qu’il organise les élections avec son Ministre de l’Intérieur, qu’il organise des élections avec des lois taillées sur mesure, qu’il organise les élections en retenant 2 millions de cartes des primo votants, etc. Si ça continue ainsi, on risque d’avoir pire que le 23 juin. Ce n’est pas à Macky Sall de nous imposer sa présidence », martèle l’ancien directeur de Cabinet politique de Me WADE.

Pour Babacar GAYE, Macky SALL et son équipe « sont en train de s’organiser pour passer au premier tour en essayant d’éliminer tous les candidats potentiels. Ils font tout pour que ceux qui sont porteurs de projet ne puissent pas participer aux élections par le système de parrainage qu’ils sont en train de mettre en place». Et le porte-parole du PDS de bander les muscles :

«  Macky SALL doit comprendre qu’il ne peut plus continuer à tromper les Sénégalais. Il est enroulé dans la farine en espérant, dit-il, par peut-être la triche avec son ministre de l’Intérieur, la corruption des masses, l’achat de conscience, la corruption même de certains milieux d’affaire, politique et religieux, rempiler en 2019 ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*