Bamba FALL Reçu Au Palais Avant D’accueillir Le Premier Ministre

Beaucoup de Sénégalais n’en ont pas cru leurs yeux en voyant hier une délégation gouvernementale  dépêchée par Macky Sall, venue présenter ses condoléances à Bamba Fall le maire de la Médina.

Pourtant cette cérémonie qui fait sourire, n’est que la face émergée de l’iceberg. Celle immergée révèle que Macky a déjà reçu Bamba Fall en audience lundi dernier.

Ça sent le rapprochement entre Macky Sall et l’un des bras droits de Khalifa Sall, le maire de la Médina. En effet, hier, Macky Sall a dépêché une délégation gouvernementale, avec à sa tête le Premier ministre, pour présenter ses condoléances à Bamba Fall. Outre Mahammad Boun Abdallah Dionne, la délégation gouvernementale venue présenter les condoléances présidentielles était composée du ministre Directeur de cabinet, Oumar Youm, et du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, du Dg du Soleil Yakham Mbaye. Un fait plus qu’insolite pour ne pas faire l’objet de tous les commentaires. Mais, le plus cocasse dans cette affaire, c’est que ces condoléances ne sont que la partie visible de l’iceberg. Car, le chef de l’Etat a bel et bien reçu le maire de la Médina en audience lundi dernier au palais de la République. Une audience qui est passée inaperçue. Mais au rythme où vont les choses, il est fort à parier que Bamba Fall veut se rapprocher de Macky Sall. Cette audience et cette présentation de condoléances ne ressortent pas que de simples civilités entre un citoyen et le chef de l’Etat. Autant dire que c’est le début de la fin des hostilités entre l’un des bras droits de Khalifa Sall et le patron de l’Apr. Car il sera désormais difficile voire gênant pour l’édile de la Médina de continuer son discours incendiaire contre le régime après avoir reçu cette délégation du chef de l’Etat, venue lui manifester son soutien moral, financier (?) et témoigner de la nature excellente de leurs relations. Il va sans dire. Pourtant il n’y a guère longtemps, précisément lors de la marche de l’opposition du 9 février dernier, Bamba Fall tirait à boulets rouges sur Macky Sall et son régime. Venu représenter le maire de Dakar à la manifestation, le maire de la Médina déclarait que Macky Sall préparait une fraude à grande échelle pour la présidentielle de 2019. Et pour preuve, il affirmait que 40 % de l’électorat n’avaient pas encore sa carte d’identité.

Mieux ou pire, c’est selon, Bamba Fall a toujours considéré Ousmane Tanor Dieng, l’un des alliés les plus sûrs de Macky Sall, comme le commanditaire de ses déboires avec la justice et qui l’ont conduit en prison. C’était à la suite de la casse de la maison du Parti socialiste le 5 mars 2017. Ce socialiste exclu du parti va-t-il rejoindre l’Apr ou la mouvance présidentielle ? Bamba Fall a-t-il perdu espoir de voir Khalifa sortir de prison et briguer la magistrature suprême en 2019 ? Le temps le dira.

Georges Nesta DIOP

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*