Barrow aussi illégal que Jammeh

Barrow aussi illégal que Jammeh

Le président élu gambien a, comme il l’avait indiqué, prêté serment ce jeudi à l’Ambassade de la Gambie à Dakar. 

Devant les ambassadeurs de nombreux pays et en l’absence remarquée des autres chefs d’Etat, Adama Barrow a juré, la main sur le Coran, qu’il va s’acquitter de la tâche de président de la République gambienne.

Mais au vu du déroulé de la manifestation, se poser des questions sur la légalité du nouvel élu gambien s’imposent. En effet, Adama Barrow a prêté serment devant aucun magistrat gambien pouvant attestant de la validité de son serment. Même si l’ambassade est considérée comme étant la continuation du territoire gambien, la prestation du président élu gambien souffre de légalité.

D’autant plus que jusque-là, aucun magistrat ne lui a donné vainqueur des élections. C’est la commission indépendante électorale, habilité juste à donner des résultats provisoires, qui lui a donné vainqueur du scrutin.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*