Barrow soutient qu’il fera un seul mandat de 3 ans et n’exclut pas de traduire Jammeh devant la CPI

capturebarrowgambie-300x224Nouvellement élu président de la République de la Gambie, Adama Barrow n’en fini plus avec les interviews. Samedi, le nouvel homme fort du pays a une nouvelle fois reçu à son domicile de Banjul un groupe de journalistes.

Lors de l’interview le nouveau président gambien a soutenu qu’il respectera sa promesse de campagne en organisant au bout de trois ans une nouvelle présidentielle à laquelle il ne participera pas.

« Je ne me considère pas comme un politicien. Je pense que Dieu m’a investi pour sauver la Gambie et initier un changement. Après ce changement, les politiciens prendront la relève. Mon parti continuera, mais je ne serai pas de la partie. Je suis businessman, je continuerai mes affaires », a t’il indiqué.

Concernant l’avenir du président déchu, et contrairement à ce qu’une certaine presse a relayé, Adama Barrow dit ne jamais exclure de traduire Yahya Jammeh devant la Cour Pénale Internationale (CPI).

Adama Barrow a tenu à apporter des précisions et s’offusqué que  » la presse ait dénaturé  » ses propos. A l’en croire,

« La Gambie fera tout pour reprendre sa place dans les institutions internationales, la CPI comprise. Mon action ne vise pas les personnes en tant que telles, mais que justice sera rendue au peuple gambien. Je n’ai jamais dit que Jammeh ne sera pas traduit devant la justice, c’est la presse qui a déformé mes propos « , a-t-il martelé…

Donc l’ancien très puissant président gambien Yahya Jammeh pourrait bien faire un tour devant la Cour Pénale Internationale. Une cour qui a d’ailleurs pour procureur, sa compatriote, la gambienne Fatou Bensouda.

Yahya Jammeh et le gouvernement gambien avaient annoncé, le 25 octobre dernier le retrait du pays de la Cour pénale internationale (CPI), accusant la juridiction de passer sous silence les « crimes de guerre » des pays occidentaux pour ne poursuivre que les africains

Sidy Djimby Ndao, Dakar

cameroonvoice / Koaci

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*