Battu par le Tigre de Fass : Tyson reste dans la Grisaille

Le 3e Tigre de Fass a surpris le leader de la Génération Boul Falé
Le 3e Tigre de Fass a surpris le leader de la Génération Boul Falé
Le 3e Tigre de Fass a surpris le leader de la Génération Boul Falé

Le duel mettant aux prises Gris Bordeaux à Tyson a tourné à l’avantage du premier. Le 3e Tigre de Fass a surpris le leader de la Génération Boul Falé, à l’issue d’un combat qui n’aura pas répondu aux attentes et qui plonge davantage Tyson à la retraite.

Gris Bordeaux a signé sa deuxième victoire en tant que 3e Tigre de Fass. Et quelle victoire ! Après avoir pris le meilleur sur Baye Mandione, le 1er janvier 2012, le lutteur de Fass a disposé hier de Mohamed Ndao Tyson de l’écurie Boul Falé, au stade Demba Diop.

Il était temps. Sous pression avant le combat, le leader de l’écurie Fass n’avait pas droit à l’erreur. Surtout devant un adversaire plus proche de la retraite, après avoir connu ses années de gloires, pour avoir révolutionné la lutte avec frappe. Gris se devait de gagner.  

Empruntant à Moustapha Guèye son fameux slogan : «J’attaque, je cogne et je gagne», Gris Bordeaux a pris l’initiative du combat. Après un round d’observation, le lutteur de Fass décide finalement de prendre les choses en main, devant un Tyson statique.

Il parvient à se saisir de sa jambe gauche, mais se heurte à la résistance de son adversaire. S’ensuit un corps à corps à l’issue duquel, le poulain de Moustapha Guèye déclenche un crochet du gauche qui met Ko Tyson.

Visiblement secoué par le coup reçu en pleine tempe, le leader de la Génération Boul Falé vacille, cherche à se tirer d’affaire, mais fini par perdre l’équilibre. Moment choisi par Gris Bordeaux pour le projeter à terre. C’en est fini pour l’enfant de Ndangane qui n’aura même pas eu l’occasion de placer un coup à son adversaire.   

Gris Bordeaux devient le premier lutteur de Fass à battre Tyson. Vengeant par la même occasion son mentor, Moustapha Guèye qui avait chuté à deux reprises face au lutteur de Pikine. Une victoire qui redonne des couleurs à une écurie marquée par une série de contre-performances depuis le début de la saison.

Et cela, après les sorties manquées de Papa Sow, Bruce Lee ou encore King Kong. 
Analysant le combat, Palla Diop, manager de Pikine Mbollo, souligne la stratégie adoptée par Gris Bordeaux. «Gris Bordeaux a imposé un duel rapproché à son adversaire. Il a montré un meilleur visage. Ce qui me pousse à dire qu’il mérite cette victoire», dira-t-il.

Et ce dernier de penser qu’avec ce succès, le poulain de Moustapha Guèye peut espérer avoir un sérieux adversaire pour sa prochaine sortie dans l’arène. Balla Gaye 2 ou encore Lac 2, voire encore des espoirs de l’arène. 

Quant à Mohamed Ndao Tyson, il voit son avenir dans l’arène s’assombrir. «Je vois un avenir sombre pour Tyson, s’il continue de lutter de cette manière. Il y a un manque de repères que j’ai noté chez lui. Il n’a plus cette vivacité et cette réactivité qui faisaient sa force lorsqu’il était attaqué par ses vis-à-vis», fait-il remarquer. Comme pour dire que l’heure de la retraite a sonné pour l’enfant de Ndangane.  

Echos… Echos… Echos…

Yékini prêt pour Eumeu Sène
Yakhya Diop «Yékini» a fait son retour à Demba Diop hier lors du combat entre Gris Bordeaux-Tyson. N’étant plus apparu sur les lieux depuis sa défaite contre Balla Gaye 2, après quinze ans de règne, l’ancien «Roi des arènes»  a indiqué vouloir un «combat choc» pour son retour dans l’arène.

Et si possible avant la fin de la saison. Parlant de son éventuel combat contre Eumeu Sène, tant attendu par les amateurs, le leader de l’écurie Ndakaru se dit prêt à affronter le tombeur de Balla Gaye 2. Et cela, malgré les déclarations de Eumeu Sène qui souhaite plutôt croiser le vainqueur Bombardier-Modou Lô pour enfin espèrer être couronné à son tour.  

Le divorce entre Eumeu Sène et Tyson

Entre Eumeu Sène et Tyson, c’est vraiment la fin des amitiés. Les deux ne se kiffent plus. Et pourtant, ils ont été comme des frères dans un passé récent. En plus d’avoir été dans la même écurie, partager Pikine et vivre ensemble, les deux hommes ne regardent plus dans la même direction.

Invité du prometeur Aziz Ndiaye, à l’image de Yékini, Balla Gaye 2 ou encore de Lac 2, lors du combat entre Tyson et Gris, ce dimanche à Demba Diop, Eumeu Sène n’a pas adressé la parole à son «aîné».

Pire encore, le leader de Tay Singher a vu les batteurs de Tyson perturber sa chorégraphie. Pour répondre à l’acte, Eumeu Sène a choisi d’esquisser quelques pas de danse avec Gris Bordeaux. Et cela, juste avant le combat. Pikine appréciera !   

 Amadou MBODJI

amadoumbodji@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*