Belgique-RDC: le maire de Waterloo arrêté pour corruption

Serge-KublaLe bourgmestre (maire) de la ville belge de Waterloo, Serge Kubla, a été arrêté et inculpé dans le cadre d’une affaire de corruption dans laquelle est également citée l’épouse de l’ancien Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC), Adolphe Muzito, a indiqué mardi le Parquet fédéral belge.

Serge Kubla, un libéral francophone de 67 ans membre du Mouvement Réformateur (MR), le parti du Premier ministre Charles Michel, a été inculpé ce jour de corruption comme auteur ou coauteur, et des perquisitions ont été menées mardi matin, a précisé le parquet dans un communiqué.

L’homme a été placé en détention provisoire à la prison Saint-Gilles de Bruxelles compte tenu des risques de collusion avec d’autres intervenants à ce stade de la procédure, a ajouté le parquet.

Serge Kubla est depuis novembre sous le coup d’une enquête pour corruption active auprès d’une personne qui exerce une fonction publique dans un État étranger, toujours selon le parquet.

L’enquête dirigée par le juge d’instruction spécialisé dans les affaires financières Michel Claise concerne les activités en RDC du groupe sidérurgique Duferco, suspecté d’avoir, au travers de la corruption d’agents publics congolais, favorisé l’évolution d’investissements importants dans le secteur du jeu et des loteries.

Les fonds ayant servi à la corruption auraient été transmis au moins en partie par l’intermédiaire de M. Kubla, qui aurait remis 20.000 euros à l’épouse du Premier ministre Adolphe Muzito à l’hôtel Président de Bruxelles à titre d’acompte sur une somme évaluée à 500.000 euros.

Serge Kubla dit que c’est impossible de faire des affaires au Congo d’une autre manière mais qu’il ne s’est pas chargé de cet aspect du dossier, a déclaré à la chaîne privée RTL-TVI son avocat, Roland Forestini.

Il a eu un rôle d’intermédiaire pour faciliter le développement des affaires en RDC du groupe Duferco, bien implanté en Belgique, a ajouté l’avocat. Serge Kubla a au aussi reconnu devant les enquêteurs avoir remis les 20.000 euros à l’épouse de l’ex-Premier ministre congolais mais assuré qu’il s’agissait du paiement d’une facture, a poursuivi Me Forestini, en insistant sur le fait que l’élu belge nie toute activité de corruption

M. Kubla a reçu plusieurs centaines de milliers d’euros de l’entreprise sidérurgique via une société écran off-shore, a affirmé dans la soirée le quotidien économique flamand De Tijd.

Adolphe Muzito, ancien inspecteur des Finances, a été Premier ministre de la RDC d’octobre 2008 à mars 2012, sous la présidence de Joseph Kabila.

M. Kubla dirige depuis 1977 Waterloo, une commune chic du sud de Bruxelles où s’était déroulée en 1815 la célèbre bataille fatale à Napoléon. Il a également été ministre de l’Économie de la Région wallonne de 1999 à 2004 et député régional jusqu’en juin 2014.

AFP

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*