Bénéficiant d’une médiation pénale : Le chanteur Idrissa Diop libre

Idrissa Diop Chanteur
Idrissa Diop Chanteur
Idrissa Diop Chanteur

L’artiste musicien, reconverti dans le business des visas, vient de recouvrer la liberté suite à plus de deux jours de garde à vue ; d’abord dans les locaux de la brigade de gendarmerie de l’aéroport, puis au commissariat du port de Dakar. 

Selon nos sources au fait de ce dossier, l’interprète de Fly on, ayant recouru à la médiation pénale, devra verser un peu plus de 400 mille Cfa à l’une des dix victimes en guise de remboursement. Les autres candidats au voyage, réticents, avaient chacun refusé de verser les 3 millions de francs Cfa que leur réclamait le chanteur Idrissa Diop. 

Pour rappel, Idrissa Diop et Mor Talla Seck ont été mis aux arrêts par la brigade de gendarmerie de l’aéroport de Dakar pour avoir trempé dans une escroquerie au visa pour l’Espagne.

Dans la nuit du 5 décembre dernier, il s’est fait alpaguer avec son compagnon d’infortune (Mor Talla Seck) qui, selon les pandores, lui sert également de chauffeur et financier. Ce dernier, trouvé au volant du véhicule du chanteur, était en pleine altercation avec les nommés Libasse Diop et Ma­madou Sall (oncle de l’un des candidats au voyage).

Mor Talla a voulu démarrer lorsque les gendarmes ont surgi, mais il sera vite maîtrisé. Il sera conduit manu militari en même temps que son patron Idrissa Diop au poste de la brigade de gendarmerie avec bien évidemment le sieur Sall, lequel était dans tous ses états pour avoir découvert que le visa apposé sur le passeport de son neveu était contrefait. Dans la confusion, les autres complices de Idrissa Diop réussiront à prendre la clef des champs. Il s’agit de Youssou Gassama et Abdoulaye Diouf.

Actusen

In the Spotlight

Concours général : Ces impairs qui grippent la machine

by bishba in Education 0

L’image du Concours général s’effrite davantage. Cette année, les épreuves de Maths puisées dans le Net ont poussé parents et candidats à demander la reprise de l’examen. Mais au-delà, ce manquement noté met à nu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*