Bénin: Yayi Boni annonce l’envoi de 700 militaires pour combattre Boko Haram

Le-président-béninois-Boni-YayiLe président béninois Boni Yayi a annoncé le week-end dernier que 700 hommes des Forces armées béninoises, formés et équipés, sont en attente pour rejoindre les troupes des pays voisins, notamment du Tchad, du Cameroun et du Niger, pour combattre la secte islamiste nigériane Boko Haram.

«Mon pays, le Bénin s’est engagé à envoyer des troupes aux côtés des pays voisins et demander à la Communauté internationale de se coaliser pour éradiquer les activités illicites transfrontalières de groupes terroristes dans la sous-région ouest- africaine notamment dans la bande sahélo-saharienne avec l’ activisme de la secte Boko Haram », a déclaré le président béninois.

Cette annonce a été faite dans le cadre de la présentation de ses vœux aux corps diplomatiques accrédités au Bénin. Boni Yayi a indiqué que la situation créée par les attaques de Boko Haram est devenue préoccupante et interpelle aujourd’hui toute la communauté internationale dans sa lutte contre le terrorisme.

Le président béninois a profité de la tribune pour également souligner le fait que l’Afrique demeure toujours confrontée à des conflits récurrents, qui empêchent une concentration des efforts sur la mise en œuvre des politiques de développement adoptées par les États membres de l’Union Africaine dont il assure la présidence des chefs d’Etat et de gouvernement.

Boni Yayi faisait ainsi mention aux cas des conflits en Libye, à l’Est de la République Démocratique du Congo, en République Centrafricaine, au Soudan, en Somalie, etc.

Il a réaffirmé la disponibilité du Bénin à s’associer aux États membres de l’Union Africaine pour une opérationnalisation rapide de la Capacité Africaine de Réponses Immédiates aux Crises (CARIC), en attendant la mise en place complète de la Force Africaine en Attente (FAA) et de sa Capacité de Déploiement Rapide (CDR).

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*