Bordeaux : 45 personnalités signent une tribune contre Sagnol, SOS Racisme porte plainte

sagnol-72L’ancien président de l’OM, Pape Diouf, et le président de SOS Racisme, Dominique Sopo, ont signé avec 43 autres personnes une tribune dans le Huffington Post pour dénoncer les «fausses excuses» de Willy Sagnol après ses propos sur le «joueur typique africain» .
«Non, l’affaire Sagnol n’est pas close.» Voici le titre d’une tribune publiée ce vendredi dans le Huffington Post et signée par 45 personnes. C’est clair, tous n’ont pas pardonné les propos de Willy Sagnol sur le «joueur typique africain», même si Antoine Kombouaré assurait de son côté cette semaine que c’était «de l’histoire ancienne».
Dominique Sopo et Pape Diouf ne veulent pas clore l’affaire
Parmi les signataires, on retrouve notamment le président de SOS Racisme, Dominique Sopo, l’ancien président de l’OM, Pape Diouf, ou encore les comédiens Yvan Attal et Josiane Balasko. Des personnes pas convaincues par les excuses et les explications de l’entraîneur des Girondins de Bordeaux lors d’une récente conférence de presse.
«Eh bien non, cette séquence n’est pas close, n’en déplaise à ceux qui se sont autoproclamés “fermeurs” de débats. Les “excuses”de Willy Sagnol, outre leur caractère tardif et quelque peu contraint, ne viennent clore aucune séquence et ceci pour trois raisons» , peut-on lire. Quelles sont ces trois raisons ?
Des excuses «ambiguës» et une absence de sanction
Tout d’abord, les excuses de Sagnol sont jugées «ambiguës» car il «explique dans la foulée ne pas comprendre les condamnations dont il a été l’objet.» Ensuite, l’absence de sanction de la part des instances disciplinaires du football interroge. SOS Racisme a donc décidé de porter plainte et (…) …

Par Maxifoot

In the Spotlight

Macky Sall, le Gourou de la Mal Gouvernance Familiale, coloniale : ou le Gouverneur-Falsificateur Lave À Grande Eau ses Péchés Originels À Paris et les Dessous contre l’extrémisme Sur Internet. Par Ahmadou Diop.

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

Pour une première fois, le président de la République a choisi d’emprunter le vol régulier d’Air Sénégal pour se rendre à Paris, le mardi 14 mai 2019,  titre  pompeusement  une certaine sarabande moutonnière, empestée, mensongère, [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*