Boubacar Boris Diop : « Les mêmes qui ne supportent pas que les musulmanes de France se voilent le visage leur demandent d’accepter les insultes les plus grossières contre leur foi »

bcc6f7a469c4413a22ea4210f402dbd0L’écrivain et journaliste Boubacar Boris Diop analyse pour le quotidien Le Témoin la tuerie à Charlie Hebdo et ses conséquences sur le monde.

«Plus rien ne sera pareil en France», avertit l’écrivain convaincu que la “lepénisation” des esprits va s’accentuer après l’attentat perpétré contre Charlie Hebdo le 7 janvier à Paris. A propos des caricatures du prophète de l’islam, «je les trouve tout simplement abominables, tout comme celles contre Jésus-Christ, postées dans la foulée. Mais je tiens à être clair : on ne doit tuer personne pour des dessins, aussi offensants et irresponsables soient-ils. Cette effroyable tragédie doit nous alerter.

On ne peut pas prendre le risque de mettre un pays société à feu et à sang sous prétexte que l’on a le droit de tout dire».

L’écrivain de souligner un contraste dans un pays où la liberté d’expression est à géométrie variable : «Les mêmes qui ne supportent pas que les musulmanes de France se voilent le visage leur demandent d’accepter sans broncher les insultes les plus grossières contre leur foi. C’est complètement fou», dit-il.

Par Seneweb News

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*