Burkina Faso : ça casse. l'Assemblée nationale en flammes, les manifestants prennent d'assaut la télévision nationale

Ouagadougou_Manifestation02Ouagadougou – Des manifestants ont incendié jeudi à Ouagadougou l’Assemblée nationale burkinabè, où devait se tenir dans la matinée le vote d’une révision de la Constitution très controversée permettant le maintien au pouvoir du chef de l’Etat Blaise Compaoré, a constaté l’AFP.

Plusieurs bureaux, dont celui du président du Parlement, ont été ravagés par les flammes, mais l’hémicycle, mis à sac, semblait encore épargné par l’incendie à 11H00 (locales et GMT), a constaté un correspondant de l’AFP. D’épaisses fumées noires sortaient par les fenêtres brisées du Parlement.

Les manifestants burkinabè ont pris d’assaut jeudi à Ouagadougou la télévision nationale, dont le bâtiment se trouve à proximité de l’Assemblée nationale, qui a été saccagée le jour d’une révision constitutionnelle très controversée, a constaté un correspondant de l’AFP.

Ouaga_meeting-de-lopposition01Plusieurs centaines de personnes sont entrées vers 10H00 (locales et GMT) dans les locaux de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), où ils ont pillé le matériel, caméras incluses, cassé des voitures mais n’ont pas touché au personnel. Les manifestants sont repartis sans avoir pu pénétrer dans les studios de la RTB, a constaté l’AFP.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*