Burkina Faso: Le Sénégalais, Ibrahima Fall nommé médiateur de l’UEMOA

Burkina Faso: Le Sénégalais, Ibrahima Fall nommé médiateur de l’UEMOA
Burkina Faso: Le Sénégalais, Ibrahima Fall nommé médiateur de l’UEMOA
Burkina Faso: Le Sénégalais, Ibrahima Fall nommé médiateur de l’UEMOA

Le président sénégalais, Macky Sall, a annoncé dimanche à Dakar, avoir approuvé la nomination du professeur Ibrahima Fall comme médiateur de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) pour le Burkina Faso, rapporte l’Agence de presse sénégalaise (APS).

L’Union économique monétaire ouest africaine a désigné l’ancien fonctionnaire onusien, Ibrahima Fall comme son médiateur au Burkina Faso.

Selon Macky Sall, le président en exercice de l’UEMOA, son homologue béninois Boni Yayi, a désigné l’ancien ministre sénégalais Ibrahima Fall pour conduire la médiation de l’organisation sous-régionale au Burkina Faso.

Fall a été sous-secrétaire général aux Droits de l’Homme de l’ONU et directeur général adjoint de l’Office des Nations Unis a Genève (Suisse), sous-secrétaire général aux affaires politiques de l’ONU (New-York – USA) chargé des affaires politiques africaines, sous-secrétaire général et Représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour la Région des Grands Lacs (Nairobi), envoyé spécial du Président de la Commission de l’Union Africaine pour la Guinée. Il a occupé plusieurs fonctions ministérielles sous le régime d’Abdou Diouf (1980-2000).

Il a été candidat, sans succès, à l’élection présidentielle sénégalaise de 2012.

Le Burkina Faso, l’un des huit pays membres de l’UEMOA, est en proie à une crise politique, depuis la démission de Blaise Compaoré, le 31 octobre dernier. Le désormais ex-président du Faso voulait modifier la constitution pour se maintenir à la tête du pays, après 27 ans de pouvoir.

Après sa chute, le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida est à la tête du pays pour conduire la transition. Mais, il est contesté par une partie de l’opposition et de la société civile burkinabé.

Baba Mballo
© OEIL D’AFRIQUE

In the Spotlight

Le déminage en Casamance ne fait pas l’unanimité

by bishba in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Au sud du Sénégal, les opérations de déminage de la Casamance ont repris depuis le 27 février 2019. Tout s’est arrêté après l’enlèvement de cinq démineurs mardi 14 mai. La perspective d’une reprise des activités [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*