Burkina Faso: Ouattara annonce son soutien à la Transition

Le Président ivoirien Alassane Ouattara
Le Président ivoirien Alassane Ouattara
Le Président ivoirien Alassane Ouattara

En marge du 24è sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), le Président ivoirien Alassane Ouattara a reçu le Président de la transition burkinabè, Michel Kafando, le 31 janvier 2015 à Addis Abeba en Ethiopie. Ouattara s’est dit prêt à soutenir la transition  jusqu’aux prochaines élections.

Les échanges ont permis aux deux chefs d’Etat d’échanger sur les relations bilatérales entre la Côte d’ivoire et le Burkina Faso. Michel Kafando a annoncé que la rencontre s’inscrivait dans le cadre du raffermissement des liens d’amitié et de coopération qui existent entre les deux pays.

«Il s’agit d’une visite de courtoisie et les relations entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso sont tellement intimes que nous sommes tenus de nous rencontrer à chaque occasion», a-t-il dit.

Avec Alassane Ouattara, la transition burkinabè mise en place depuis le départ forcé de Blaise Compaoré du pouvoir a été abordée. Le Président ivoirien a promis le soutien de la Côte d’Ivoire au Burkina Faso dans le cadre de l’organisation des prochaines élections.

Alassane Ouattara, pour sa part, s’est félicité des liens qui existent entre le Faso et la Côte d’Ivoire et qui sont des «liens très fraternelles, séculaires qui remontent à plus d’un siècle».

«Tout ce qui arrive au Burkina concerne la Côte d’Ivoire et tout ce qui se développe en Côte d’Ivoire concerne le Burkina. Il est donc normal, que les deux Présidents se rencontrent et échangent dès que l’opportunité se présente», a avancé M. Ouattara. Ce dernier explique que les contacts s’inscrivent dans une logique de consolidation des liens de coopération.

En tant que pays voisin du Burkina et membre du groupe de soutien à la Transition, Alassane Ouattara s’est dit prêt à soutenir la transition et les élections qui seront organisées en octobre 2015.

En outre, Michel Kafando annonce sa prochaine visite en Côte d’Ivoire dans le cadre du Traité d’Amitié et de coopération qui existe entre les deux pays. Mais pour l’heure, les échanges se poursuivront chaque fois que les deux chefs d’Etat en auront l’occasion.

Rappelons que c’est la Côte d’ivoire qui a accueillie Blaise Compaoré aux premières heures de sa chute du pouvoir suite à son entêtement de changer la Constitution burkinabè pour s’offrir un pouvoir à vie.

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*