Ça chauffe en Guinée avec Alpha Condé et les 90 millions de dollars de…

Pour un montant de 90 millions de dollars (79,5 millions d’euros), Orange, l’opérateur téléphonique français, a signé avec la Guinée le 14 mars l’acquisition d’une licence 4G. Elle devient ainsi le premier opérateur du pays à proposer une offre avec un tel débit. Mais le transfert de cette somme dans les comptes de l’ARTP de la Guinée a soulevé une vague d’indignation.

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé a, suite au tollé provoqué par le virement dans le compte de l’ARPT (Autorité de Régulation des Poste et Télécommunication), les 45 millions de dollars sur 90 millions de dollars payés par Orange Guinée, ordonné le transfert de ce qui revient au trésor public (soit 80 %), dans le compte de celui-ci. Les démarches dans ce sens, seraient déjà entreprises comme le confirme le ministre des Finances, Mamady Camara : « ‘En ce qui concerne les 90 millions de la 4G, le Gouvernement Guinéen à travers le Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique et ORANGE-GUINEE a signé une convention de concession pour l’établissement et l’exploitation des réseaux de télécommunications mobiles de types 2G, 3G et 4G pour un montant de quatre-vingt-dix millions de dollars des Etats-Unis (USD 90.000.000). A ce titre, ORANGE-GUINEE a effectué un virement de la moitié du prix du renouvellement des licences, soit quarante-cinq millions de dollars des Etats-Unis (USD 45.000.000) sur un compte-transit de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT). La seconde moitié sera versée au cours du deuxième semestre 2019. En rapport avec le Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, le Ministère de l’Economie et des Finances a engagé les mesures administratives nécessaires pour le transfert du montant viré sur le compte de l’ARPT vers le Trésor public’ », a indiqué le ministre.

L’économiste Abdoulaye Touré que nous avons interrogé croit qu’aucune »disposition administrative particulière n’est nécessaire pour le transfert de cet argent. c’est une opération interne de compte à compte. ça devrait prendre maximum 48 h », oppose-t-il.

Source Guinée7

In the Spotlight

Voici la chronique du 19 juin 2019

by bishba in CONTRIBUTION 0

Related Posts:DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Direct - Emmanuel Macron : «Je mettrai tout mon soin…17 novembre 1986 : La joute verbale [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*