Cameroun : cinq jours après la révolte burkinabè, Paul Biya fête ses 32 ans de règne

Biya_joueur de balafon01Alors que les Burkinabè ont chassé Blaise Compaoré après 27 ans passés au pouvoir, le Président camerounais Paul Biya célèbre, lui, ce jeudi, ses 32 ans de règne sans partage au Cameroun.

inq jours après que les Burkinabè ont chassé Blaise Compaoré, qui voulait se maintenir au pouvoir, le Président camerounais Paul Biya célèbre, ce jeudi, ses 32 ans de règne au Cameroun. Plusieurs manifestations ont en effet été organisées par le gouvernement pour célébrer l’arrivée à la tête du pays du dirigeant, il y a 32 ans.

Selon l’Agence de presse africaine APA, cette journée est ponctuée par les meetings politiques à travers le pays, sous les auspices du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), parti au pouvoir), dont Paul Biya reste et demeure le président national depuis la création du parti, en 1985.

La sécurité est le thème central des célébrations nationales du règne de Paul Biya. « Tous derrière Paul Biya pour lutter contre l’insécurité, notamment la secte nigériane Boko Haram coupable des attaques terroristes au Cameroun, sont également l’occasion pour les Camerounais, de réitérer leur indéfectible soutien au Président de la République pour sa « politiques des grandes réalisations », selon le communiqué du secrétariat général du Comité central.

La dernière réélection de Paul Biya remonte à 2011 pour un mandat de sept ans. Après avoir été Premier ministre constitutionnel de 1975 à 1982, Paul Biya est arrivé au pouvoir à la suite de la démission d’Ahmadou Ahidjo, qui a assumé les fonctions de chef de l’exécutif depuis l’accession du Cameroun à l’indépendance, le 1er janvier 1960. Il a été depuis réélu plusieurs fois avec la restauration du multipartisme au début des années 1990, avec des scores scandaleux.

Afrik.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*