Cameroun Décès de Patrick Ekeng : l’autopsie révèle des anomalies cardiaques

Patrick Ekeng arret cardiaqueDe graves anomalies cardiaques, c’est ce que révèle l’autopsie effectuée en Roumanie sur Patrick Ekeng, le jeune joueur camerounais mort sur l’aire de jeu le vendredi dernier. Ces résultats rendus publics ce mercredi ne sont pas du goût de tout le monde.

Agé que de 26 ans et sportif de haut niveau, la mort subite de Patrick Ekeng avait suscité de nombreuses interrogations tant en Roumanie où il évoluait au sein du Dinamo Bucarest qu’au Cameroun son pays natal. Une autopsie a donc pratiqué sur le jeune milieu de terrain pour en savoir.

L’opération faite à l’Institut médico-légal de Bucarest a indiqué que le jouer souffrirait de “sérieux problèmes cardiaques “. Il serait atteint de cardiomégalie qui s’explique par un cœur trop volumineux notamment le ventricule gauche. Ces premiers résultats indiquent également que Patrick aurait des problèmes aux artères. 

Pour le milieu sportif, c’est l’incompréhension totale. On ne s’explique pas comment un joueur qui a démarré sa carrière au Cameroun au sein du Canon de Youandé, l’a poursuivi en Europe et joue en équipe nationale, a pu passer au travers de la batterie de tests que subissent les joueurs professionnels sans que ces “anomalies sérieuses ” ne soient décelées. 

Malgré ces doutes, le corps de Patrick Ekeng sera rapatrié au Cameroun le 14 mai. Une veillée et une cérémonie d’hommage lui seront faites au Palais des Sports de Yaoundé. 

Son inhumation aura lieu le 15 mai à Ngousso, le quartier où il a commencé à taper dans le ballon.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*