Cameroun: Eric Lembembe un militant gay, brûlé avec un fer à repasser, avant d’être tué

Le corps d’Eric Ohena Lembembe a été retrouvé sans vie, lundi soir. Au début du mois, ce responsable d’une ONG avait tiré la sonnette d’alarme face à une recrudescence d’attaques homophobes.cameroun

Eric Ohena Lembembe, journaliste, et directeur de la Fondation camerounaise de lutte contre le sida (Camfaids), a été découvert à son domicile de Yaoundé par des amis qui s’inquiétaient de son silence.

Selon l’un d’eux cité par Human Rights Watch, Eric Lembembe avait apparemment le cou et les pieds brisés et son visage, ses mains et ses pieds avaient été brûlés avec un fer à repasser.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*