Cameroun: Le train de la Mort de Paul Biya-Bifainéant

cameroun_deraillement_train03Cameroun: Le train de la Mort de Paul Biya-Bifainéant (Erratum: deux jours après les catastrophes le fainéant vient d’atterrir a Yaoundé après 27 jours d’absences) vient pour décrété le deuil national qui est déjà en vigueur chez Afrique Monde

Le train de la Camrail qui a déraillé vendredi dernier a Eséka, venant de yaounde laisse de nombreuses familles dans les pleures, obligeant les agents des dépôts de la camail à prendre la parole.

Mais, que s’est – il passer en réalité ?

Les wagons en provenance de Ngaoundéré  ( 8 wagons )ont été raccordés a ceux de Yaounde en partance pour Douala, dont neuf wagons initialement prevu au départ pour Douala. ce qui fait un totale de 17 wagons )

Compte tenu de l’affluence des passagers, nos cadres qui n’ont pas faits beaucoup d’études au niveau du transport ferroviaire ( recrutement ethnique oblige)

Ont tout simplement abdiguer aux demandes d’un ministron qui n’a aucune compétence dans le domaine du transport.( nous connaissons les résultats) ce ministron est Edgar Alain Mebe Ngo’o

Ce dernier leur demande de transporter le maximum de personnes et des biens.

1- Le conducteur du train de la mort n’était pas sur la même longueur d’onde que le ministron RDPC du fainéant Paul Biya.Ce dernier a souhaité avoir une autorisation spécial, sachant que les derniers wagons  ( chinois)  une belle chinoiserie en provenance de Ngaoundéré ne freinaient pas correctement.

Et ceci est connu de tous les agents de la Camrail, sans oublier qu’un de ses collègues aurait été licencié après avoir soulévé ce problème.

Après autorisation de sa hiérarchie, le conducteur, malgré lui a pris le chemin de la mort.

Les wagons chinois n’ayant pas de sabots de freins, certains ce sont décrochés après la bourgade de Makak ( pour ceux qui ont fait le collège sacré coeur de Makak dans la forêt des bassas )

Le conducteur a préféré continuer sa route afin d’éviter d’être percuter par l’arrière. Le train est entré à la gare d’éseka sans freins (freins usés) laissant encore tomber une dizaine de wagon derrière.

D’après les agents de la Camrail, le nombre de mort serait estimé a 300 personnes.

Médard Ntep au président fainéant Paul Biya : Monsieur le fainéant Paul Biya, il est temps de prendre vos responsabilités, en demandant a vos frères du village que vous mettez en poste sans compétences et niveau requis de la chose public, de démissionner et vous avec. Vous n’êtes qu’un vacancier dans le palais que le grand camarade tortionnaire et anti bassa à construit.

C’est tout de même bizarre, les ethnies Camerounaises qui font fit de gouverner ne se sont jamais battus pour le Cameroun, a l’exception des Bamilékés  qui seront pris en otage pendant votre chute a la Moboutou.

Frères Bamilékés, arrêter de construire a Yaounde, c’est grace a vous et votre penchant pour l’argent  sale issus de la corruption, de la feymania que les betis sont au pouvoir. ( j’espère que mon grand frère, le deputé Nitcheu que j’estime et soutiens dans ses prises de positions pour le biens n’être des camerounais ne me fera pas la gueule pour cette boutade)

Quand ça va péter chers frères bamilékés, vous n’auriez plus rien dans la capitale.

A bon entendeur !!!!

Erratum : C’est aujourd’hui, deux jours après les catastrophes que le fainéant président Paul Biya arrive au Cameroun. Après l’Onu, tous les chefs d’états sont repartis chez eux, sauf le vagabon qui dilapide l’argent des Camerounais en Suisse ( 27 jours a l’ntercontinental de genève)

Amen !!!! croyez- vous qu’un autre beti de son ethnie sera accepter sans tripatouillage au pouvoir ? C’est niet, que son fils n’y pense même pas une seule seconde. C’est là que les bassas vont se gâter pour de vrai contre la France.

Médard Ntep

Afrique Monde

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*