CAN-2015: L’Afrique du Sud refuse d’abriter la compétition en remplacement du Maroc

Fikile Mbalula, le ministre des Sports sud-africain
Fikile Mbalula, le ministre des Sports sud-africain
Fikile Mbalula, le ministre des Sports sud-africain

Le ministre sud-africain des Sports, Fikile Mbalula a répondu non à la Confédération africaine de football (CAF) suite à la demande de cette dernière pour accueillir la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 au cas où le Maroc désistait.

L’Afrique du Sud n’était pas disposée à servir de «plan B» pour organiser la Coupe d’Afrique des nations 2015 en janvier pour pallier une éventuelle défection du Maroc. C’est ce qu’ont répondu les autorités sud-africaines à la CAF. En effet, le Maroc désigné pays-hôte pour le tournoi prévu du 17 janvier au 8 février, a demandé un report de la compétition en raison de la propagation du virus Ebola.

Dans ce sens, la Confédération africaine de football (CAF) a sondé sept pays dont l’Afrique du sud et le Ghana. Avec le refus de l’Afrique du Sud, il va rester en lice six pays dans le plan B de la CAF.

Le 2  novembre prochain, les dirigeants de la CAF ont rendez-vous en Algérie pour se plancher sur le dossier Ebola et se rendre au Maroc le lendemain.

A la suite de cette rencontre, si les autorités marocaines maintiennent leur refus d’organiser la compétition aux dates prévues, un tirage au sort sera organisé au cas où plus d’un volontaire se manifeste pour le remplacer.

«Avant même d’examiner le dossier au ministère, je peux vous dire sans ambiguïté et catégoriquement qu’accueillir la compétition, c’est non, non», a déclaré lundi le ministre sud-africain des Sports.

Pour l’autorité, la responsabilité du pays était de contribuer à la lutte contre l’épidémie qui a déjà tué plus de 4 500 personnes, dont la grande majorité en Afrique de l’Ouest. «Nous n’avons pas à notre disposition, actuellement, les ressources pour prendre le relais. Nous l’avons fait par solidarité avec la Libye l’an dernier, et notre budget ne nous permettra pas d’accueillir la nouvelle édition de la CAN. C’est absolument impossible», a-t-il conclu.

Fikile Mbalula avance en outre que « l’Afrique du sud n’est pas le grand frère de l’Afrique» pour organiser la CAN «année après année».

La nation Arc-en-ciel est le premier pays africain à avoir organisé la Coupe du monde de football en 2010. Elle a dû remplacer la Libye pour organiser la CAN 2013 pour cause de chaos suite au renversement de Mouammar Kadhafi en 2011.

Mais déjà en 1996, l’Afrique du Sud avait remplacé le Kenya en raison de difficultés économiques. Cette fois-ci, c’est non pour le ministre des Sports, Fikile Mbalula de récupérer une nouvelle fois l’organisation de la CAN.

© OEIL D’AFRIQUE

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*