CAN 2015: Le Maroc dément les rumeurs d’annulation

Mohamed Ouzzine, le ministre des Sports du royaume chérifien
Mohamed Ouzzine, le ministre des Sports du royaume chérifien
Mohamed Ouzzine, le ministre des Sports du royaume chérifien

Tandis que de nombreux médias annoncent la décision du Maroc de ne pas organiser la CAN 2015, prévue du 17 janvier au 8 février prochains, Mohamed Ouzzine, le ministre des Sports du royaume chérifien, monte au créneau pour démentir ce qu’il qualifie de «rumeur ».

« J’ai reçu un certain nombre d’appels de journalistes africains qui avaient l’air sûrs d’eux. Et comme à eux, je vous réponds qu’il ne s’agit que d’une rumeur, comme cela est souvent le cas quand il s’agit de football. Nous avons proposé de décaler la CAN 2015 au mois de juin 2015, ce qui laisserait plusieurs mois pour prendre des mesures face à la menace Ebola. Nous avons également proposé l’hiver 2016 », a confié à Jeune Afrique Hamid Faridi, un des plus proches conseillers de Mohamed Ouzzine.

Des médias africains et occidentaux ont annoncé que le Maroc a renoncé à l’organisation de la CAN 2015 à cause d’Ebola et l’Afrique du Sud est pressentie pour remplacer le royaume chérifien, à côté du Ghana.

Le Maroc a demandé le 10 octobre dernier le report de l’organisation de la CAN pour des raisons du virus Ebola.  La  CAF maintient, en l’état, les dates de la compétition (17 janvier – 8 février).  Aucun cas de contamination par le virus n’a été, à ce jour, enregistré dans le royaume chérifien. Toutefois, la CAF a officiellement demandé à l’Afrique du sud et au Ghana s’ils étaient en mesure d’organiser la compétition, sans réponse pour le moment.

En attendant les prochaines réunions du 2 novembre prochain à Alger du Comité exécutif de la CAF, Hamid Faridi réagit à une autre rumeur selon laquelle le Maroc se réfugierait derrière le prétexte Ebola pour masquer son retard dans l’organisation de l’évènement.  «C’est faux ! La CAN, nous pouvons l’organiser dès demain. Les stades, les hôtels, tout est prêt. Nous voulons juste ne prendre aucun risque avec cette épidémie. Imaginez les réactions si une personne décédait à cause  de ce virus pendant la CAN », a-t-il laissé entendre.

Baba Mballo

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*