CAN 2015 – Sur la liste des 23 joueurs contre l’Egypte et le Botswana : Diafra Sakho pour «secouer» l’attaque sénégalaise

Pour les deux dernières journées des éliminatoires de la Can 2015 face à l’Egypte et le Botswana, l’entraîneur des Lions a finalement fait appel à l’attaquant de West Ham, Diafra Sakho.

Une arrivée très attendue pour combler une attaque muette lors des deux derniers matchs, mais également répondre aux attentes du public sénégalais.

Diafra Sakho, sociétaire de West Ham, a fini par être convoqué par Alain Giresse pour les deux dernières journées des éliminatoires de la Can 2015.

Revenu de blessure et auteur d’un bon début de saison avec six réalisations, l’attaquant de West Ham a fini par contraindre le technicien français à l’intégrer dans son groupe.

L’ancien meilleur joueur de la Ligue 2 va ainsi honorer sa première sélection en match officiel face à l’Egypte, le 15 novembre au Caire et le Botswana, le 19 novembre à Dakar. Une arrivée somme toute logique puisque devant combler une certaine carence de l’attaque sénégalaise, muette lors des deux dernières sorties.

Et cela, malgré la présence de Papiss Demba Cissé ou encore de Demba Bâ. Auteur de 6 buts en 7 rencontres avec West Ham, Diafra Sakho aura la lourde responsabilité de redonner des couleurs au secteur offensif des Lions. En même temps, confirmer le bon début de saison réalisé avec les Hammers. Mais aussi, satisfaire les nombreuses attentes du public sénégalais.

Lui qui a honoré sa première sélection lors des deux matchs amicaux contre le Burkina Faso (1-1) et le Kosovo (3-0) avant de s’offrir le luxe d’inscrire son premier but avec la sélection. «C’est un joueur que je suis depuis longtemps. Il démontre certaine choses intéressantes en club.

C’est dans la logique d’une approche d’un joueur susceptible d’être sélectionné», a commenté Alain Giresse, lors de la publication de la liste des 23 joueurs. Un retour marqué par l’absence de Demba Bâ, non retenu pour des douleurs récurrentes à la cheville. «J’ai échangé avec Demba Bâ. Il a un problème à la cheville. Sa blessure nécessite un temps de récupération», renseigne le technicien.

Au chapitre des absences, Issa Cisskho, le défenseur du Fc Nantes. Alain Giresse évoque «un choix sportif». Forfaits contre la Tunisie, les défenseurs, Pape Ndiaye Souaré (Lille, Ligue 1 française), Cheikhou Kouyaté (West Ham, Premier League) et l’attaquant Mame Biram Diouf (Stoke City) effectuent leur retour dans la Tanière.

Face à l’indisponibilité de Lys Gomis, gardien de retenu par son club (Prêté par Torino à Trapani, club de D2 italien), le sélectionneur a fait appel à l’ancien gardien du Jaraaf, Mamadou Bâ, qui officie comme deuxième gardien au sein de Boavista (Portugal).

Parlant de l’adversaire, le technicien français dira que «c’est une formation joueuse qui garde le même style de jeu fait de technicité et de courtes passes, malgré que son effectif ait connu 8 changements». Relégués à la seconde place du Groupe G (2e 8 pts + 3), les Lions ne devancent que d’un seul petit point les Pharaons, après leur victoire sur le Botswana en aller et retour.

A noter que le regroupement des Lions débute ce lundi à Paris. La préparation se fera sur place avant le départ de l’équipe au Caire, le jeudi 13 novembre prochain. Après le match contre les Pharaons, les Lions vont regagner Dakar, le lendemain dimanche pour préparer le dernier match contre le Botswana, au stade Léopold Sédar Senghor.

  • Écrit par  Amadou MBODJI

amadoumbodji@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*