Cancer du sein : Le maire de Louga souhaite la réduction du coût de la mammographie

Cancer mammographie
Cancer mammographie
Cancer mammographie

Le maire de Louga, Aminata Mbengue Ndiaye, a plaidé pour une réduction du coût de la mammographie dans le cadre de la prévention et de la prise en charge du cancer du sein. Elle juge la somme de 25.000 FCfa hors de portée des femmes qui veulent faire le dépistage.

Le maire de la commune de Louga a pris part à une conférence sur le cancer du sein organisée par l’Association Henriette et la Ligue sénégalaise de lutte contre le cancer (Lisca). Aminata Mbengue Ndiaye a estimé que le coût de l’examen est excessivement cher. « Si nous voulons arriver à vaincre le cancer du sein, il nous faut aller vers le dépistage précoce de la pathologie qui passe par l’examen de mammographie. Dieu merci, l’appareil existe à l’hôpital régional de Louga, mais le coût de l’examen, qui est de 25.000 FCfa, est très cher et hors de portée des femmes », souligne-t-elle.

C’est pourquoi elle invite l’Etat à réduire les frais pour que les femmes puissent se faire dépister très tôt et prises en charge en cas de maladie. « Compte tenu de la situation de pauvreté dans les familles, il faut que l’Etat, à défaut de rendre gratuit l’examen, réduise, de façon acceptable, son coût afin d’aider les femmes qui n’ont pas les moyens », plaide-t-elle, relevant que « pour l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (Omd) en matière de santé, la commune de Louga accorde une importance capitale à la lutte contre le cancer et apprécie, à sa juste valeur, les moyens déployés par les partenaires pour le dépistage des femmes ». Selon Mme Mbengue, « cela offre une opportunité unique à nos femmes d’accéder à la consultation et de profiter à celles dont le besoin est avéré d’un examen de mammographie gratuit ».

La caravane initiée par l’Association Henriette, qui regroupe des ressortissants sénégalais à l’étranger, la Lisca et l’Institut du cancer, est en séjour de deux jours à Louga pour permettre aux femmes de bénéficier du dépistage gratuit au Centre de santé de cette localité. « C’est une bonne occasion pour les femmes de connaître leur situation actuelle et de se faire prendre en charge très tôt si le cancer est avéré », confie le Pr. Mamadou Diop de l’Institut du cancer. Selon lui, « il est nécessaire que les femmes se fassent dépister très tôt avant les complications. Cela, d’autant plus que les soins et médicaments coûtent excessivement cher et beaucoup de patients, aujourd’hui, sont dans l’incapacité de poursuivre leur traitement, faute de moyens ».

La conférence, qui a drainé beaucoup de femmes, a été mise à profit grâce à la projection d’un film pour sensibiliser ces dernières sur les conséquences du cancer du sein.

Ousmane MBENGUE Lesoleil.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*