Catalogne: Les indépendantistes devant, mais l’Espagne derrière

Si les indépendantiste ont gagné, Madrid ne demandera pas un référendum officiel

Pour le dirigeant catalan Carles Puigdemont, actuellement en Belgique, «la République catalane» a gagné le 21 décembre. Les élections ont battu un record de participation avec près de 82% des électeurs arrivés aux urnes.

La majorité remportée par les partis indépendantistes lors des élections régionales de jeudi en Catalogne est une victoire de la «République catalane» sur l’Etat espagnol, a déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi Carles Puidgemont, ancien Président de la Généralité qui se trouve actuellement en Belgique.

«C’est une victoire que personne ne pourra discuter», a indiqué M.Puigdemont qui s’était exilé en Belgique après sa destitution et celle de son gouvernement décidée par le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy en octobre dernier.

Les partis indépentantistes catalans disposent de la majorité absolue de 70 des 135 sièges au parlement régional après dépouillement de près de 99,51% des bulletins.

Les résultats des partis indépendantistes sont actuellement les suivants: Ensemble pour la Catalogne (JxCat) de l’ancien président de la Généralité Carles Puigdemont: 21,67%, la coalition Gauche républicaine de Catalogne-Catalogne oui (ERC-CatSi): 21,40%, le parti de la gauche radicale Candidature d’unité populaire (CUP): 4,45%.

Les autorités ont enregistré un taux de participation record — 81,95% contre 77% lors des élections de 2015, a annoncé le représentant de l’Espagne en Catalogne Enric Millo.

«Les élections se sont déroulées bien, sans aucun incident majeur. On peut qualifier l’organisation des élections d’exemplaire. Le taux de participation a été très élevé: 81,95%», a indiqué M.Millo.

M.Millo a félicité le parti centriste Citadans (Citoyens) qui avait obtenu plus d’un million de voix (25,35%), obtenant 37 sièges.

La candidature du chef du gouvernement catalan devrait être approuvée par les députés d’ici au 7 avril.

Source

In the Spotlight

Italie: Bruno Le Maire remis à sa place par Matteo Salvini

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

La future coalition gouvernementale italienne a annoncé des mesures anti-austérité qui ont notamment fait réagir le ministre français de l’Economie et des Finances. Après avoir mis en garde Rome, Bruno Le Maire a reçu une [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*