Céline Dion, un prêtre américain l’accuse de satanisme

CELINUNUNU, sa marque de vêtements « non genrés » pour les enfants n’a pas plu à un prêtre américain.

Le 13 novembre dernier, Céline Dion a lancé sa ligne de vêtements unisexes pour enfants en collaboration avec la marque NUNUNU. Avec CELINUNUNU, la chanteuse propose des vêtements aux lignes futuristes et aux couleurs neutres, afin de “libérer les enfants des rôles traditionnels de garçon/fille” et leur permettre “de grandir sur les valeurs d’égalité et de liberté”, comme on peut le lire sur le site de la marque.

Mais cette idée n’a pas plu à certains conservateurs, comme le prêtre américain John Essef. Interrogé par le magazine catholique National Catholic Register, ce dernier a en effet qualifié la nouvelle ligne de vêtements de Céline Dion de “satanique”. “Je suis convaincu que cette affaire de ‘genre’ a un caractère démoniaque” a-t-il déclaré. “C’est incontestablement satanique. Il y a un esprit derrière cela, supérieur et organisé”.

Pas question pour lui de se pencher sur la question du genre, qu’il rejette violemment. “Je ne sais même pas combien de genres il est censé y avoir maintenant, mais il n’y en a que deux, et c’est Dieu qui les a créés. Le diable s’attaque aux enfants en confondant le genre”, a-t-il lancé.

Quant à la marque de Céline Dion, elle serait tout simplement l’œuvre du diable. “Le diable est un menteur et d’énormes mensonges sont racontés. Tout ceci est fait pour l’argent”.

In the Spotlight

Quand la microfinance se transforme en cercle vicieux

by James Dillinger in Economie 0

Parce qu’elles sont souvent dépourvues de garanties, les systèmes financiers décentralisés (Sfd) appliquent aux femmes de la banlieue des taux d’intérêt qui frôlent l’usure, plafonné à 27 %. Et l’alternative qu’elles trouvent avec tierces personnes [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*