Cérémonie des African Leadership Awards 2017 à Paris : du vrai « foutage de gueule »

La cérémonie des African Leadership Awards d’hier a un goût de mauvaise farce et de mépris envers tous ceux que le Sénégal compte comme jeunes entrepreneurs. On prime Jean Louis Borloo pour avoir projeter  d’électrifier l’Afrique sans récompenser Akon qui est réellement en train de mettre du courant dans des centaines de village en Afrique. Alors qu’une comparaison entre les deux montre à suffisance qu’il n’y a pas photo.

 « La Soirée des African Leadership Awards » : un viol de la conscience des sénégalais et des africains (Par Docteur Alboury NDIAYE)
 Sélectionné pour vous : « La Soirée des African Leadership Awards » : un viol de la conscience des sénégalais et des africains (Par Docteur Alboury NDIAYE)

« D’ici 2025, le continent africain pourra être électrifié à 100% » ainsi s’exprimait l’ancien ministre français Jean Louis Borloo, le 3 Mars 2015, date de création de son ONG, Energies pour l’Afrique qui va collecter 1,65 millions d’euros cette même année.

Des mécènes français comme les Affaires étrangères ( 150.000 euros), Assemblée nationale, Sénat, CDC ( 40.000 euros) , ansi que l’ AFD ont soutenu le projet. Mais surtout des boites françaises intéressées par l’Afrique vont prendre un ticket pour la fondation, Bouygues, Dassault, Engie, Nexans, Orange, Schneider Electric, SNCF, Total. Des sociétés étrangères ont versé également leur obole, tel que le chinois Huawei.

Mais la moitié du budget va être dépensée en 130 voyages en Afrique, USA, Bruxelles soit 2 à 3 sorties par semaine. Le reste va être utilisé en location de locaux à raison de 7000 euros par mois, rue Penthiere, dans le VIIIe arrondissement Paris. Et le projet mourut comme il naquit, sans electrifie aucun village.

Pour Jean Louis Borloo, le lancement de l’AREI ( Africa Renewable Energy Initiative ) marque la fin de son rôle. « J’ai lancé l’idée et assuré la cordination du projet. C’est maintenant aux Africains avec tous leurs partenaires associés à ce projet de conduire les opérations. C’est désormais l’AREI lancé en 2015, au sommet de l’Union Africaine, sur la proposition du président Macky Sall qui sera l’instrument de ce vaste programme  » Le Figaro.

Un auto- satisfecit contesté puisque certains membres de l’AREI démentent le lien entre l’initiative et le projet porté par l’ex ministre français. « Jean Louis Borloo n’a jamais été impliqué dans l’AREI, il n’a jamais travaillé dessus, ni de près ni de loin. » confie à Jeune Afrique, Youba Sokona, responsable de l’unité d’étude du projet.

Pendant ce temps, en 2 ans, Akon et son projet Lighting Africa ont fait plus pour l’Afrique que toutes les ONG occidentales présentes depuis 30 ans, en mobilisant 15 millions de dollars de fonds propres. Les exemples de Keur Aladji Samba dans le département de Nioro( Sénégal ) avec son unité solaire de 2000 kilowatts, Pahou, une localité qui est à 40km de Cotonou ( Benin) avec 1500 lampadaires sont patents. En plus 2000 kits de 7 watts, 200 kits de 1000 watts pour les collectivités seront distribués dans plus de 14 pays ( Sénégal, Mali, Niger, Guinée Conackry…) notamment avec un ciblage de plus de 500 localités.

D’ailleurs en Mai 2015, le projet est invité au 2e forum du SE4 ALL ( Sustainable Energy for All -énergie durable pour tous-), un initiative de l’ONU, à laquelle, Akon a participé, qui se fixe comme objectif de fournir de l’électricité au plus grand nombre d’ici 2030.

On est vraiment en posture de se demander de qui se moque t-on? On prime Jean Louis Borloo pour avoir voulu électrifier l’Afrique sans récompenser AKON qui est réellement en train de mettre du courant dans des centaines de villages en Afrique.

Mbagnick DIOP représente quelles entreprises? Que font nos ministres sénégalais à Paris n’ont-ils pas assez de travail au pays ? Où est la jeunesse africaine qui entreprend et qui réussit?…

Akon investit 88 millards de Francs CFA pour électrifier le MozambiqueSélectionné pour vous : Akon investit 88 millards de Francs CFA pour électrifier le Mozambique

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*