Cérémonie d’hommage à El Hadji Ibrahima NIASS

Cérémonie d’hommage à El Hadji Ibrahima NIASS (PHOTOS)

Ils ont été nombreux à venir présenter leurs condoléances à Sidi Lamine NIASS, qui a perdu son frère ainé, le défunt Khalife général de Léona, El Hadji Ibrahima NIASS.

Des hommes politiques à la société civile en passant par les ambassadeurs  arabes accrédités au Sénégal, ils ont tous tenu à compatir avec le PDG du groupe Wal Fadjri qui a organisé une cérémonie d’hommages ce jeudi coïncidant avec le huitième jour du rappel à Dieu à El Hadji Ibrahima NIASS. Une manifestation que l’ancien président de la République, Me Abdoulaye WADE, n’a pas manqué.

Poème de Sidi Lamine NIASS dédié à El Hadji Ibrahima NIASS

Mots d’outre-tombe pour un Khalife qualifié

D’inspiration divine, ces vers me sont parvenus le vendredi 10 novembre 2017, à l’occasion des funérailles de l’illustre disparu, le Khalife El Hadji Ibrahima NIASS. Durant la prière de ce vendredi spécial, leur récitation a été empêchée. Ici je le clame haut et fort.

Gloire à toi El Hadji Ibrahima NIASS,

Le jour de ton périple est arrivé en un moment et à des heures symboliques,

Pour ceux qui comprennent, ce jour a un caractère métaphorique.

Ö voyageur en partance pour le Paradis céleste, transmet mon message de salutation à mon vénéré marabout ainsi qu’à tous les Elus.

Je n’oublie pas Ya Fama, elle qui a eu l’agrément du grand Cheikh El Hadji Mouhamed Khalifa NIASS, solennellement je la salue.

Gloire à toi El Hadji Ibrahima NIASS,

Ta vie a été tout un symbole fait de signes comme ceux de ce tombeau très ancien qui parle à travers divers indices

Ton discours détonnant se réfère aux paroles divines dont tu as fait  ta science,

Des recommandations du Prophète (PSL), tu as fait un mode de vie

Et de Cheikh Ahmed Tidiane, tu as fait ton seul inspirateur et un guide pour la vie

Gloire à toi El Hadji Ibrahima NIASS,

Tes enseignements demeureront des leçons de vie pour notre génération.

Sois satisfait de ton œuvre, toi le rédempteur des égarés dans le tourbillon

Kaolack pourrait-il avoir, après ton départ, un semblable tribun hors-pair ?

Des foules ont déferlé à l’annonce de ton départ,

Telles des abeilles en train d’essaimer ou comme cette armée de fourmis alertées,

Désemparés comme des blessés de guerre, les fidèles ont douté

Meurtris, ils l’ont été par la perte d’Ibrahim, la fierté des grands combattants pour la vérité.

Ö malheur, toi qui es tombé sur le corps de Kaolack, toi qui l’as atteint alors qu’il était sans bouclier,

Tu n’as fait qu’inciter à une prière de quatre rakka pour un quatrième Khalife qualifié.

Gloire à toi El Hadji Ibrahima NIASS,

Toi quatrième Khalife, source de connaissances, lanterne chassant les ténèbres

Comme par le passé, nous acceptons le destin, car c’est cela la voie menant vers le maître

Le legs d’El Hadji Ibrahima NIASS sera jalousement préservé dans le temps et dans l’espace

Non par des moyens matériels mais par la clémence.

Repose en paix dans les jardins de l’éternel sans tremblement ni peur suscitée par un ennemi ou un ignorant perfide.

Prière et Salut sur le Prophète, seigneur de l’Univers qui nous préserve en ces moments d’incertitudes.

Par Sidi Lamine NIASS

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*