«Charlie à Paris» et «non Charlie à Dakar» : Macky fâche Libération

696939b996920ba8103ca8a155a533f5Son attitude dans l’affaire Charlie Hebdo n’a pas plu aux confrères français du quotidien Libération qui s’expliquent difficilement le «revirement» du président sénégalais, «Charlie à Paris» et «Kouachi à Dakar».

Dans un article intitulé «Ces dirigeants qui étaient «Charlie» dimanche, qui ne le sont plus aujourd’hui», Libération tire en premier sur le chef de l’Etat sénégalais et zoome sur sa photo prise dimanche dernier à Paris aux côtés de la cinquantaine de chefs d’Etat et de gouvernement venus témoigner leur solidarité à la France après l’attentat qui a fait 12 morts à Charlie Hebdo.

Curieusement, note le journal à propos de Macky Sall, « il a fait interdire mercredi, «par tout moyen», la diffusion du dernier Charlie Hebdo ainsi que de l’édition du jour de Libération, qui reprenait la une avec Mahomet. Il (Macky Sall : ndlr) s’est justifié en expliquant que la liberté d’expression «ne doit pas entraîner vers ce qu’on peut considérer comme une provocation, tout à fait inutile.». Surtout au Sénégal, un pays à 95% musulman.

En dehors du Sénégal, figurent parmi les pays «Charlie à Paris» et «Kouachi à domicile»: la Russie, la Jordanie, la Turquie et la Tunisie.

Par SenewebNews

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*