Cheick Sako, ministre guinéen de la Justice – « Nous avons eu la confirmation que Toumba est à Dakar… »

Cheick Sako, le ministre de la Justice de la Guinée a fait savoir que les autorités de son pays étaient au courant de la présence du commandant Toumba Diakité à Dakar il y’a tout juste deux mois . « A la faveur de la franche collaboration que nous avons, durant tout ce temps, eue avec le Sénégal, relativement au traitement de cette affaire, nous avons eu la confirmation que M. Diakité résidait effectivement à Dakar, il y a 2 mois » a fait savoir M. Sako dans un entretien accordé au quotidien L’Observateur.

« Dans le même ordre, nous avons appris qu’il a été formellement localisé au quartier Ouakam où il vivait dans un appartement luxueux, non loin du Monument de la Renaissance africaine. A la suite de quoi, nous avons saisi Dakar, d’une commission rogatoire. Dès lors, il appartenait à la machine judiciaire du Sénégal de poursuivre le travail. Ce qui a été fait avec un grand professionnalisme » a précise le ministre de la justice de la Guinée Conakry dans les colonnes de L’Observateur.

L’autre Facette De Toumba Diakité À Dakar 

A l’état civil, il s’appelle Aboubacar Toumba Diakité. Mais à Ouakam, il se faisait appeler Boubacar Barry. S’étant terré au Sénégal sous une fausse identité depuis maintenant cinq ans, l’ancien aide de camp de l’ex-chef de la junte militaire guinéenne, qui avait tenté d’assassiner Dadis Camara, est en effet, à Ouakam depuis au moins trois ans.

D’après un de ses amis, rencontré par le reporter de Vox Populi, Toumba Diakité vivait, depuis trois ans, à la cité El Hadji Malick Sy de Ouakam, derrière la poste, avec un colocataire Burkinabé et avait réussi à se fondre dans la masse. Ils y occupaient un appartement de deux chambres avec salon. Avant, il vivait à la cité Avion. Malgré son statut de fugitif, Toumba menait une vie normale, comme tout citoyen lambda. 

Ce dernier révèle que ses fréquentations étaient assez limitées. Toumba Diakité alias Boubacar Barry dispensait des cours de taekwondo, soit au foyer des jeunes, près du Monument de la renaissance, soit à la plage de Ouakam, à des amis qui le décrivent comme un homme pieux.

Ne se doutant aucunement que ce dernier était activement recherché et était le sous le coup d’un mandat d’arrêt international, ses amis ont reçu un coup de massue à la tête lorsqu’ils ont appris à travers la presse que Boubaccary Barry était en vérité le fameux Toumba Diakité.

D’ores et déjà, Me Bouba Diop, avocat du fugutif demande une liberté provisoire pour son client si toutefois, les autorités tardent à respecter les délais de demande d’extradition. En attendant la suite, son client Toumba Diakité croupit présentement à la Maison d’arrêt de Rebeuss, où il attend que son pays dépose une demande d’extradition afin que la chambre d’accusation de Dakar statue sur son cas.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*