Cheikh Amar expulsé

L’affaire opposant Yaye Fatou Sy, propriétaire d’un immeuble aux Almadies, au milliardaire Cheikh Amar a été vidée par le juge des référés. Ce dernier, a ordonné l’expulsion du patron du Holding Amar de l’immeuble qu’il avait pris en location, informe Les Echos. Selon la plaignante, l’homme d’affaires, lui devait 26 millions d’arriérés de loyer.

Me Khassimou Touré, avocat de Cheikh Amar a souligné que son client ne s’est opposé à la décision et aurait quitté l’immeuble bien avant. A l’en croire, la plaignante cherche à salir la réputation « d’un homme qui a tout fait dans ce pays ». Et qui plus, n’est pas à 26 millions près.

In the Spotlight

Présidentielle 2019 : Khalifa est-il le grand favori ?

by James Dillinger in A LA UNE 0

Au  regard de l’adversité politique du moment qui met en duplexe Idy et Khalifa Sall, l’on est en droit de se demander lequel des deux est le favori pour la présidentielle de 2019.A l’évidence   s’il [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*