Cheikh Yérim Seck rapporte des propos surprenants de Karim Wade

Le journaliste Cheikh Yérim Seck a fait des révélations pour le moins croustillantes sur le retour de Karim Wade au Sénégal. Exilé au Qatar depuis sa grâce, il reste le candidat du PDS à la présidentielle. Problème, Karim Wade doit plus 130 milliards FCFA d’amende à l’Etat suite à sa condamnation dans l’affaire de la traque des biens mal acquis. Et seule l’amnistie peut valider sa candidature contre Macky Sall. Une hypothèse peu probable avant 2019 dont Karim s’est rendu compte. Selon Cheikh Yérim, Karim Wade a parlé à un de ses avocats sur ses craintes de retour au Sénégal. 2019 semble quasi hypothéquée, cap serait mis sur 2024.
En effet, le journaliste raconte une conversation captée entre Karim et un de ses avocats. Et voici, ce que Karim a dit à l’avocat selon Cheikh Yérim invité de la Tfm dans Faram Facce.
« Quand le gouvernement de Macky Sall avait agité la traque des biens mal acquis, vous avez dit qu’il n’allait pas me mettre en prison » dit Karim à son avocat. Il poursuit, « Quand il m’a mis en prison, vous m’avez donné la garantie que j’allais pas durer en là-bas, j’ai fait trois ans et demie. Maintenant, si je reviens au Sénégal et qu’on emprisonne à nouveau, vous allez dire quoi ? »
Des propos qui confirment à suffisance que Karim a peut-être jeté l’éponge pour 2019. Mais ces propos sortent de la bouche de Cheikh Yérim Seck. Le PDS ne devrait pas tarder à réagir.

In the Spotlight

Vente de migrants en Libye : Le président nigérien réagit

by James Dillinger in A LA UNE 0

Le sommet se tiendra en Côte d’Ivoire les 29 et 30 novembre. Selon l’Agence France Presse, le chef de l’Etat nigérien a personnellement demandé à son homologue ivoirien Alassane Ouattara que la question soit évoquée [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*