LE ZINC CONTENU DANS LES HUÎTRES ASSURE UNE LUBRIFICATION VAGINALE CHEZ LA FEMME

La consommation des huîtres en tant qu’aliment porteur de vertus euphorisantes pour la libido, remonte à l’antiquité. La légende raconte qu’Aphrodite, déesse de l’amour, apparut, sortant de l’océan, dans une coquille d’huître, pour donner naissance à son fils Éros. Tout un symbole ! Les empereurs romains payaient des fortunes pour consommer les meilleures huîtres possible qui leur donnaient vigueur et force sexuelle. L’huître est surtout appréciée par son apport en vitamines et l’effet dynamisant qu’elle offre à toute performance.

Les huîtres sont réputées pour leur pouvoir de stimulation sexuelle. Le zinc et le potassium, en quantité élevée dans les huîtres, seraient impliqués dans la synthèse de testostérone et la spermatogenèse. Chez la femme, le zinc assure également une lubrification vaginale.

LE ZINC CONTENU DANS LES HUÎTRES ASSURE UNE LUBRIFICATION VAGINALE CHEZ LA FEMME

Par ailleurs, les huîtres contiennent de l’histidine ; il s’agit d’un acide aminé en grande partie impliqué dans la stimulation des zones érogènes.

La majorité des fruits de mer seraient aussi considérée comme des aliments aphrodisiaques grâce à la grande quantité d’iode et de phosphore qu’ils contiennent.