POURQUOI LES HOMMES VONT- ILS VOIR DES PROSTITUÉES?

S’il y a tant de prostituées, c’est qu’il existe une demande de la part des hommes. Certains disent qu’ils payent une prostituée pour une prestation que leur femme refuse, la fellation, par exemple. En réalité, il s’agit d’une façon de ne pas accepter la responsabilité de leurs actes et de la reporter sur leur partenaire.

Pourquoi les hommes vont-ils voir des prostituées

Etonnamment, beaucoup d’hommes vont payer une prostituée pour une relation où ils recherchent de la tendresse bien plus que du sexe. C’est comme s’ils n’étaient pas capables d’établir naturellement une relation tendre avec une femme qu’ils connaissent.

D’autres hommes, n’ayant pas de relation amoureuse suivie, cherchent à se rassurer ou à prendre confiance en eux pour se prouver qu’ils sont capables de faire l’amour sans risquer d’être jugés comme des amants maladroits. La prostituée, elle, se fiche de cet aspect-là ! En la payant, on reste le maître !

Quand payer une prostituée est une solution d’attente

Les hommes célibataires qui ont des difficultés importantes à aborder et séduire une femme peuvent imaginer trouver une solution pour compenser leur frustration sexuelle en rémunérant une professionnelle. C’est alors souvent pour eux une solution d’attente, en espérant trouver une partenaire sexuelle et amoureuse. C’est parfois un piège, car si cette compensation leur convient, ils peuvent s’installer dans leur difficulté relationnelle plutôt que de chercher à la surmonter.

De nombreux hommes encore ont un comportement clivé: j’ai des relations avec une femme respectable d’un côté (mon épouse) et avec une prostituée de l’autre. L’explication est qu’ils ont souvent du mal à concilier l’idée d’une femme qui serait à la fois mère de leurs enfants et qui s’adonnerait à des pratiques sexuelles très excitantes. Il leur est difficile de voir chez une même femme, la mère et la maîtresse. C’est certainement dû à une éducation présentant le sexe comme quelque chose de néfaste, caché, et non de beau et naturel. On peut espérer que cela va changer. Il y a 50 ans plus d’un tiers des hommes vivaient leur premier rapport sexuel avec une prostituée. Actuellement, ce n’est quasiment plus le cas. Grâce aux garçons d’aujourd’hui, n’ayant pas vécu cette expérience et éduqués dans l’idée d’une sexualité plus saine, la tendance évoluera peut-être vers une diminution de la prostitution.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.