Comment réussir à bien flirter lorsqu’on est trop timide .

couple_homme_et_femme_noirsVos amis vous poussent. Ils vous disent que c’est le bon moment. Mais vous êtes trop timide et vous n’y arrivez pas. Ce n’est pas une maladie, mais parfois, il peut s’agir d’un état traumatisant.
Vous n’y pouvez rien. C’est plus fort que vous. Ressaisissez-vous, il y a toujours quelque chose à faire. Reprenez confiance en vous. Vous êtes « propriétaire » de votre timidité.
Elle est à vous, elle est en vous. Vous êtes malgré tout confiant dans votre timidité. C’est un peu votre force. Servez-vous en. Une personne timide ne fait pas mauvaise impression devant le sexe opposé. Soyez conscient de vos forces et de vos faiblesses.
Être timide dans les conversations n’est jamais simple. Vous n’êtes pas bête. Vous avez une certaine éducation et des connaissances. Les autres ne demandent qu’à vous écouter. Parlez, ouvrez-vous. Posez des questions.
C’est le meilleur moyen de montrez que vous avez de l’intérêt envers les autres. Restez conscient que votre timidité peut être aussi votre force. En les écoutant, vous paraissez contrôler la situation.
Le langage du corps est une des formes les plus puissantes de communication. Les personnes du sexe opposé vont vous observer, vous étudier. Ils ne cherchent pas quelqu’un de direct, mais une personne en qui ils peuvent avoir confiance. Utilisez votre corps, si vous êtes trop timide pour parler trop. Des attitudes, de simples mouvements d’épaule peuvent suffire.
Votre sourire est quelque chose de vivant. Le sourire exprime plus que tout votre état d’âme. Montrez ainsi à vos interlocuteurs que vous vous sentez bien en leur compagnie. Ne laissez pas des regrets derrière vous. Vous ne risquez rien, sinon un refus. Si vous n’engagez pas la conversation avec une personne qui vous plaît, vous ne saurez jamais si vous avez manqué une occasion.
Alors, respirez un bon coup, comptez jusqu’à dix et allez-y. Bonne chance !Vos amis vous poussent. Ils vous disent que c’est le bon moment. Mais vous êtes trop timide et vous n’y arrivez pas. Ce n’est pas une maladie, mais parfois, il peut s’agir d’un état traumatisant. Vous n’y pouvez rien.
C’est plus fort que vous. Ressaisissez-vous, il y a toujours quelque chose à faire. Reprenez confiance en vous. Vous êtes « propriétaire » de votre timidité. Elle est à vous, elle est en vous. Vous êtes malgré tout confiant dans votre timidité. C’est un peu votre force. Servez-vous en.Une personne timide ne fait pas mauvaise impression devant le sexe opposé. Soyez conscient de vos forces et de vos faiblesses. Être timide dans les conversations n’est jamais simple. Vous n’êtes pas bête. Vous avez une certaine éducation et des connaissances. Les autres ne demandent qu’à vous écouter.

Parlez, ouvrez-vous. Posez des questions. C’est le meilleur moyen de montrez que vous avez de l’intérêt envers les autres. Restez conscient que votre timidité peut être aussi votre force. En les écoutant, vous paraissez contrôler la situation.

Le langage du corps est une des formes les plus puissantes de communication. Les personnes du sexe opposé vont vous observer, vous étudier. Ils ne cherchent pas quelqu’un de direct, mais une personne en qui ils peuvent avoir confiance. Utilisez votre corps, si vous êtes trop timide pour parler trop. Des attitudes, de simples mouvements d’épaule peuvent suffire. Votre sourire est quelque chose de vivant.

Le sourire exprime plus que tout votre état d’âme. Montrez ainsi à vos interlocuteurs que vous vous sentez bien en leur compagnie. Ne laissez pas des regrets derrière vous. Vous ne risquez rien, sinon un refus.

Si vous n’engagez pas la conversation avec une personne qui vous plaît, vous ne saurez jamais si vous avez manqué une occasion. Alors, respirez un bon coup, comptez jusqu’à dix et allez-y. Bonne chance !

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*