Conduite du Dialogue National : Famara Ibrahima Sagna et Serigne Diop en pole position

Deux ans après avoir été décrété “Journée du Dialogue National”, le 28 mai devrait être célébré, pour la première fois, cette année. Pour ce faire, le Président Macky Sall veut une personnalité indépendante et consensuelle pour conduire les concertations nationales qui vont réunir toutes les forces vives de la nation. Déjà, des noms commencent à circuler concernant la personnalité capable de mener à bien cette mission. Parmi celles-ci, il y a les Pr Aliou Sall et Babacar Kanté etc.

Mais, d’après des sources de “L’As”, Famara Ibrahima Sagna et Serigne Diop sont fortement pressentis. Plusieurs fois ministre et ancien Président du Conseil économique et social (Ces) du Sénégal sous la Présidence d’Abdou Diouf, Famara Ibrahima Sagna jouit d’une grand aura, tant auprès du pouvoir que du côté de l’opposition.

Pour la petite histoire, il a joué par le passé un rôle majeur dans la médiation entre Me Abdoulaye Wade et Abdou Diouf. Ce qui avait abouti à la formation d’un gouvernement de majorité présidentielle le 7 avril 1991. Le sieur Sagna est également très proche du président du Grand parti Malick Gakou, dont il est le parrain, du Président Wade et de Moustapha Niasse. Dans l’ombre, il joue un rôle de médiateur dans bien des conflits qui auraient pu déboucher sur des crises.

Quant à Serigne Diop, ministre sous Diouf puis ministre d’Etat et médiateur de la République sous Abdoulaye Wade, il a été également annoncé pour piloter le dialogue national. Joint au téléphone par “L’As”, il déclare : “C’est vous qui me l’apprenez. Je ne suis pas au courant. C’est la première fois que j’entends parler de cela”.

Tout compte fait, le pouvoir s’est résolu à ne pas désigner la personne qui va diriger le dialogue national en laissant le choix aux autres acteurs du dialogue national.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*