Conférence islamique- Les femmes du MEDS sensibilisées sur la gravité de divulgation de secrets.

fammLe Collectif des femmes chefs d’entreprises du Meds (CFD) a organisé hier la 10ieme édition de la conférence islamique annuelle, sous la présidence de Mbagnick Diop président du Meds. Le thème de cette année est la « Sutura » (discrétion).

Un thème que le conférencier El Hadji Tafsir Gaye a pris le temps de bien décortiquer. Il a fait comprendre que de nos jours, la divulgation des secrets est devenu une banalité au Sénégal. Selon Oustaze El Hadji Tafsir Gaye, « Connaitre les secrets d’autrui et les divulguer, c’est ne pas en mesurer les consequences.

En divulguant un secret on peut détruire la personne, ou bien le mettre en mal avec la société. Je profite de cette occasion pour lancer un appel à mes amis journalistes de respecter la vie des personnes, parce que la religion en elle même prône la discrétion ». Le ministre Amsatou Sow Sidibé, représentant le président de la République Macky Sall, a insisté pour que les médecins respectent les secrets médicaux, souvent retrouvés dans la presse. Le président du MEDS, Mbagnick Diop, a promis d’aider les femmes du MEDS afin de pouvoir pérenniser ce genre d’activités religieuses.

Khalil Diémé

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*